1ère Législature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Dim 6 Mar - 12:09

Rappel des élus :

Pour le PDLP :

Hedàr Idàski (H)
Lenis Sowski (F)
Nuvàn Ons (H)

Pour l'UCP :

Charles Harmois député doge de Eslad-Pirea (H)
Eliel Toràlë (F)
Cyril de Lal député doge de Prista-Aquaria (H)
Olympia Chauvet (F)
Madelène L'Angelier (F)
Sargent Boileau (H)
Fleur Bizier (F)

Pour le PRCP :


Bogdam Jakosian (H)
Melita Posavec (F)
Brigitte Neustadt (F)
Jean Croteau (H)

Pour le PVP :

Ausrà Ekvàdoràs député doge de Edlee-Toashar(F)


___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Jean Croteau :

- Mesdames et messieurs les députés je vous demande d'examiner le texte fondateur de pirée : La constitution. Je vous demanderai de débattre dans les calme. Merci à vous le débat est ouvert pour 3 jours.


Texte:



Constitution de la Confédération Ducale de Pirée


Au nom du Duché !
Nous, peuple et cantons du duché de Pirée, conscients de notre responsabilité envers la nation, résolus à renouveler notre alliance pour renforcer la liberté, la démocratie, l'indépendance et la paix dans un esprit de solidarité et d'ouverture au Micromonde, déterminés à vivre ensemble dans nos diversités, dans le respect de l'autre et l'équité, conscients des acquis communs et de notre devoir d'assumer nos responsabilités envers les générations futures, sachant que seul est libre celui qui use de sa liberté et que la force de la communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres, arrêtent la Constitution que voici:


Titre I Dispositions générales

Art. I-1 Confédération Ducale

Le peuple Piréen et les cantons de Prista, Eslad, Edlé forment la Confédération Ducale de Pirée, par notre devoir envers notre patrie, nous déclarons que cette constitution est la seule habilitée à régir la vie dans notre Duché et ce dès son entrée en vigueur.
Art. I-2
La Confédération Ducale de Pirée est un Duché indivisible et démocratique. Il assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d'origine, de race ou de religion.

Titre II : DE LA SOUVERAINETÉ

Art. II-1
Les langues officielles sont le Franco-Piréen, le Krasso-Piréen (sud-Ouest du Pays) et le Syldavo-Piréen (est et sud-est du pays). Cependant les textes officiels sont rédigé en Franco-Piréen
L'hymne nationale est "Secrets Ducale" (Annexe 1)
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=j5tTFWP-Wqs

L'emblème national est le drapeau ducal bleu et rouge pourfendu d'une croix blanche et portant le symbole Ducal sur sa partie supérieure. (Annexe 2)
Son principe est : "Gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple".
Gentilités : Masculin Piréen , féminin Piréenne .

Art. II-2
Le duché connaît une division administrative en Trois Cantons :
1. Le Canton de Prista [PRI]
2. Le Canton de Eslad [ESL]
3. Le Canton de Edlé [EDL]
La Capitale du Duché est la ville de Piréa, situé dans le Canton d'Eslad

Art. II-3
La nationalité Piréenne est un privilège qu'il faut mériter. Les citoyens nés de père ou de mère Piréens obtiennent d'office la nationalité Piréenne. Les étrangers qui souhaitent obtenir la nationalité Piréenne doivent en faire la preuve par leur implication politique, économique et sociale dans la vie du pays.

Art. II-4
Les partis et associations politiques concourent à la libre expression. Ils se forment et exercent leur activité librement et donc doivent à ce titre, respecter les principes de la démocratie et de la souveraineté nationale.


Titre III : DU POUVOIR DUCAL

Art. III-1
Le Duc veille au respecte de la Constitution et à la bonne application des lois. Il s'assure du fonctionnement des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'état.
La Confédération Ducale de Pirée est une démocratie représentative, sous la forme d’une monarchie constitutionnelle. Le chef de l'État porte le titre de Duc.
À la suite d'un projet de loi, le Duc, peut censurer et, donc, refuser de promulguer la loi.

Art. III-2
Si l'incapacité ou le décès du Duc est réellement avéré, c'est alors son héritier direct qui prend la succession homme ou femme sans différence aucune. Si l'héritier est âgé de moins de 15 ans révolu alors le pouvoir revient à un régent ou une régente symbolisé par le parent vivant le plus proche.

Art. III-3
Le Duc dispose du droit de grâce bien que la peine de mort soit abolie, une fois l'an.

Art. III-4
Le Duc peut en cas de blocage avéré du parlement, peut procéder à sa dissolution et ainsi convoquer de nouvelles élections générales.

Art. III-5
Le Duc nomme le Premier Ministre, chef du gouvernement, celui-ci est issu du parti arrivé en tête lors des élections.

Art. III-6
Le Duc est le Chef des Armées et quo-gestionnaire de la guilde  du même nom, il conduit la politique de défense de la nation. La confédération Ducale de Pirée décide d'une neutralité totale et donc ne peut envoyer aucune troupes à l'extérieur de ses frontières.
Il représente la Nation dans les instances internationales et peut s'exprimer au nom de la Nation dans tous les pays qu'il visite.
Sa tâche est de faire la promotion de son pays, d'entamer les négociations diplomatiques avec les autres pays.

Art. III-7
Le Duc peut mettre son veto contre une décision du Parlement. Ce veto peut être annulé par un vote au 2/3 du parlement.

Titre IV : DU GOUVERNEMENT

Art. IV-1
Le gouvernement détermine et conduit la politique de la nation. Le Grand duc ne participe pas au conseil des ministres. Le Premier ministre s'entretient des sujets et projets en cours avec le Grand Duc lors de son entretien hebdomadaire avant le conseil des ministres tous les lundi matin.

Art. IV-2
Le gouvernement est dirigé par le Premier Ministre, nommé par le Grand Duc.
Le Premier Ministre nomme les ministres et présente sa liste au Grand Duc qui peut accepter ou refuser leur nomination.
Les ministres peuvent avoir des Vices-ministres avec l'accord du Premier Ministre et du Grand Duc. Le Premier Ministre dispose du droit de veto sur les décisions des ministres et des vices-ministres. Il existe 4 ministères inamovibles :

Ministère de l’Économie et des Finances
Ministère des Affaires  Étrangères.
Ministère de l'Intérieur et de la Justice.
Ministère de l’Éducation et de la Culture.

Art. IV-3
Le Gouvernement peut prendre des décrets pour :
- utiliser la force publique et l'administration,
- appliquer des lois déjà votées.

Art. IV-4
Le Gouvernement peut avec l'accord du Grand Duc, faire passer un texte sans vote à l'assemblée. Dans ce cas il doit engager sa responsabilité devant la chambre. Si le vote lui est défavorable il perd alors la confiance et est immédiatement demis de ses fonctions. Le Grand duc Nomme alors un nouveau premier ministre issue du parti majoritaire à l'assemblée.

Titre V : DU PARLEMENT

Article V-1
Le parlement est composée de 15 députés dont 3 députés-Doge. Les députés sont élus pour un mandat de 3 mois renouvelable.

Article V-2

Les députés élisent pour la durée de la législature le Président du parlement, chargée de gérer les débats et les votes, et de proposer aux députés le règlement intérieur.
Le Président du parlement peut être destitué par un vote à la majorité absolue des députés.
En cas de destitution ou de disparition du président du parlement c'est le doyen du Parlement qui le remplace jusqu’à la fin de la législature. Le doyen du Parlement est le député présent le plus âgé.

Article V-3

Les députés sont les représentants de l'ensemble du peuple Piréen. Les sièges sont nominaux. Les parlementaires peuvent conserver leur profession durant leur mandat. Ils disposent d'une immunité judiciaire et ne peuvent pas faire l'objet d'une condamnation durant la durée de leur mandat.

Article V-4

Mis à part le cas du référendum, seul le Parlement adopte les lois, sur proposition d'un député ou d'un membre du gouvernement. Les projets de lois sont examinés par les députés pour une durée de deux semaines pendant lesquelles les députés peuvent déposer des amendements : le Président du parlement peut prolonger ce débat d'une semaines s'il estime que la discussion n'a pas abouti. A l'issue du débat, chacun des amendements est voté à la majorité simple puis le texte de la loi amendé est voté à la majorité simple, le texte et les amendements adoptés constituent la loi qui est ensuite soumise au Duc.

Article V-5

Le Parlement ratifie les traités par vote à la majorité simple. En cas de désaccord entre le Duc et le parlement, le Duc peut faire appel au référendum. Un traité ne peut être amendé.

Article V-6

A la demande du tiers des députés du parlement, une motion de censure du gouvernement peut être mise au vote. Si la motion est adoptée, le gouvernement est alors censuré et doit démissionner Le premier ministre doit alors démissionner, et le Duc doit nommer un nouveau chef de gouvernement.

Article V-7
Le gouvernement doit demander à la confiance du parlement en début de législature, et doit récolter la majorité absolue.


Titre VI : DEMOCRATIE LOCALE

Article VI-1

La Confédération Ducale de Pirée est doté de circonscriptions administratives appelées Cantons. Le nombre de canton est de 3. Caque canton dispose d'une ville principale à l'exception d'Eslad qui dispose de deux villes Piréa et Alédra. D'autres entités administratives peuvent être crées par loi ou décret. Les citoyens doivent choisir leur Canton de résidence et y acquérir ou y louer un logement dans la ville de leur choix.

Article VI-2

Chaque canton est dirigée par un député-Doge élu par les citoyens du canton. Le doge peut faire adopter par référendum local une législation locale dans son canton, tant que celle-ci ne s'oppose pas à la Constitution et aux lois nationales.

Article VI-3

Le doge fixe les éventuelles taxes et impôts locaux et se doit de les gérer. Il gère les finances du canton. Le doge peut, s'il le souhaite s'entourer d'un conseil du canton formé selon des modalités définies par la loi cantonale.

Article VI-4

Un Doge se doit de gérer correctement son territoire et les éventuels entités qui y sont rattachés. Le parlement peut en cas de fraude ou d'abus le démettre de sa fonction de Doge par un vote à la majorité simple de ses membres.

Titre VII : DES TRAITÉS ET ACCORDS INTERNATIONAUX


Article VII-1

Le Premier Ministre, peut négocier les traités internationaux en accord avec le Grand Duc. Il est chef de la diplomatie et représente, en dehors des déplacement officiels du Duc la voix du Duché à l'étranger.
Le premier Ministre devra toujours avoir consulté le duc avant de se prononcer à l'étranger. Tout manquement à cette règle provoque la révocation du premier ministre.
Le Grand Duc, signe et ratifie les traités internationaux négociés par le premier ministre. Il peut refuser de signer un traité.

Article VII-2
Tout traité ou accord internationaux signé par le Duc doit obligatoirement être ratifié par le parlement. Si le traité est repoussé il devra être renégocié suivant les propositions du parlement.
En cas de second rejet le Duc peut faire adopter le traité par voix référendaire.

Titre VIII : DE L'AUTORITÉ JUDICIAIRE

Article VIII-1
Le Duc est garant de l'indépendance de l'autorité judiciaire.

Article VIII-2
Nul ne peut être arbitrairement détenu. L'autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure le respect de ce principe dans les conditions prévues par la loi.

Article VIII-3
Le Duc, les ministres et les parlementaires sont responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions. Il sont jugé par le parlement en cas de manquement grave.


Titre VIX : LES GUILDES


Article VIX-1
Chaque guilde est dirigée par un responsable-élu par les membres de la guilde. Les représentants des guildes ont le devoir d'examiner les lois après le vote à la chambre. Les représentants se réunissent au sein du conseil des Guildes.

Article VIX-2

Le Conseil examine les textes de lois et donne un avis favorable ou non. En cas d'avis défavorable, la loi est représentée à l'assemblée avec les corrections apportées par le conseil.

Article VIX-3
Le fonctionnement et le financement de chaque guilde est du ressort de celles-ci a l’exception de la Guilde de l'armé quo-gérée par le Duc, l'état ne se mêle en aucun cas des affaires internes des guildes.

Articles VIX-4
En cas de manquement grave, les dirigeants d'une guilde peuvent être poursuivi et jugé par un tribunal ordinaire. Le duc peu alors si les fait sont avéré aller jusqu'à prononcer la dissolution de la guilde incriminée.

Articles VIX-5
Si une loi modifié par le conseil est repoussé par l'assemblée alors le duc peut soit décider de la tenue d'un référendum pour trancher le litige ou de publier la loi non amendée par le conseil


Titre X : RÉVISION CONSTITUTIONNELLE

Articles X-1
L'initiative de la révision Constitutionnelle appartient au Duc après consultation du gouvernement et des partis politiques.

Articles X-2

Toute révision de la constitution doit être adopté par referendum dans ce cas les députés et le conseil n'ont aucun droit de rectification ou de correction.

Articles X-3
Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire.

Articles X-4
La forme Ducale de la Constitution ne peut faire l'objet d'une révision.


ANNEXE 1 :
Hymne National :
ANNEXE 2 :

Drapeau :


Fait à Piréa,
Le 27 Février 2016
Le duc :

avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Dim 6 Mar - 12:44

Charles Harmois demanda la parole :

- Mesdames et messieurs les députés cher confrères, je viens d'apprendre que le Centre Micromondial de Vexillologie nous offre les armoiries nationales. Je vous propose donc de remplacer les armoiries actuelles par celle-ci.

Hedàr Idàski :

Pourquoi devrions nous changer les armoiries ? Les armoiries actuelle du duc sont dans la famille ducale depuis des siècles. Les changer serai un symbole et un signe dangereux en direction des partisans républicains.

Charles Harmois :
Voici ce que je vous propose : Le duc conserverai ses armoiries personelle dans ses courriers officiels en son nom. Et les armoirie nationales seraient utilisé pour toute correspondance nationale et officiel de l'état Piréen. Sommes nous d"accord ?

Hedàr Idàski sembla réfléchir un instant et répondit :

Cela me convient mais il faut que ce soit précisé dans la constitution.


Charles Harmois :

Ce serai fait j'attends votre proposition.
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Dim 6 Mar - 12:55

Hedàr Idàski :

Voici la modification proposé par notre groupe :

Art. II-1
Les langues officielles sont le Franco-Piréen, le Krasso-Piréen (sud-Ouest du Pays) et le Syldavo-Piréen (est et sud-est du pays). Cependant les textes officiels sont rédigé en Franco-Piréen
L'hymne nationale est "Secrets Ducale" (Annexe 1)
https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=j5tTFWP-Wqs

L'emblème national est le drapeau ducal bleu et rouge pourfendu d'une croix blanche et portant le symbole Ducal sur sa partie supérieure. (Annexe 2)
Son principe est : "Gouvernement du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple".
Gentilités : Masculin Piréen , féminin Piréenne .

Le blason National sera celui ci :
Il sera utilisé lors des correspondances officielles Nationale.

Le Blason Ducal sera le suivant :
Il sera utilisé pour les correspondance ducale uniquement.
Les deux blason pourrons être utilisé simultanément lors des correspondances du duc aux dirigeant étrangers.
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Mer 9 Mar - 10:30

Jean Croteau :

Y a-t-il encore des modifications ou amendements ?
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Mer 9 Mar - 16:25

Jean Croteau :

Passons au texte suivant :

Spoiler:

Traité de reconnaissance mutuelle entre la Confédération
Ducale de Pirée et la Semi-Républik du Krassland



Article 1.
La Confédération Ducale de Pirée et la Semi-Republik du Krassland reconnaissent mutuellement leurs frontières et territoires respectifs. Elles s’engagent à respecter leurs institutions et leur souveraineté respectives et à ne pas s’ingérer dans les affaires de l’autre Partie.


Article 2.

Elles s’engagent à développer entre elles, dans les domaines où elles le jugeront utile, des coopérations basées sur le respect et la confiance réciproques. Elles favorisent l’amitié entre leurs peuples ainsi que la paix dans le Micromonde.


Article 3.
Les Parties s’engagent à tenir des consultations régulières entre elles, en vue d’harmoniser le développement de leurs relations bilatérales. Pour se faire, elles échangent des ambassadeurs et procèdent à des rencontres régulières à tous les niveaux.


Article 4.
Les ambassadeurs des deux Parties bénéficient de l’immunité diplomatique. Les deux nations signataires s’engagent à ce que les délits et crimes éventuellement commis par les personnels diplomatiques soient poursuivis par la Justice.


Article 5.
Les parties s’engagent à assurer la sécurité des biens et des personnels diplomatiques et à mettre à leur disposition un bâtiment convenable.


Article 6.
Le présent traité est soumis à ratification selon les procédures de chaque pays signataire, et entrera en vigueur dès que celle-ci aura été conclue par les deux Parties.


Article 7.

Le présent traité pourra être dénoncé par l’une des Parties. Toutefois un délai de 15 jours devra être respecté entre la dénonciation de ce traité et son abrogation.


Fait à Neu Krassburg
Le 05 Mars 2016.


La constitution nous demande dorénavant d'examiner les traités. Je vous demanderai cependant de ne pas amender celui-ci dans la mesure ou nous ne l'avons pas fait pour les deux autres. Je pense que vous comprendrez aisément la raison de ma demande. Vous avez 2 jours

Protestation dans les rangs du PDLP
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Mer 9 Mar - 22:32

Charles Harmois :

Le PDLP proteste car le PDLP n'accepte pas sa défaite... Vais-je devoir appliquer l'article IV-4 de la constitution ? Je suis prêt à le faire si besoin.
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Mer 9 Mar - 22:40

Lenis Sowski :

Faites comme vous le voulez M. Harmois, ce traité est simple et ne présente pas pour notre groupe de raison de l'amender, voilà satisfait ? Bien, pour nous l'affaire est réglée. Vous pouvez passer au vote si vous le désirez. D'ailleurs nous aurions dû amender bien plus la constitution car je vous renvoi à l'article V-5 de la constitution : Le Parlement ratifie les traités par vote à la majorité simple. En cas de désaccord entre le Duc et le parlement, le Duc peut faire appel au référendum. Un traité ne peut être amendé.Monsieur Croteau devrait relire la constitution...  
et tant qu'a faire à l'Article V-7 :
Le gouvernement doit demander à la confiance du parlement en début de législature, et doit récolter la majorité absolue.
Nous attendons donc votre discours de politique générale !  


Applaudissement du Camp PDLP ... hué du camp UCP.

Et puis au passage la seconde partie de l'Article VII-2 devrait être reformulée à notre sens. Je cite :
Tout traité ou accord internationaux signé par le Duc doit obligatoirement être ratifié par le parlement. Si le traité est repoussé il devra être renégocié suivant les propositions du parlement.
Ce sera tout .


Applaudissement des députés PDLP et du député PVP.
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Lun 21 Mar - 21:19

Le premier ministre Charles Harmois arriva à l'assemblée il devait présenter sa politique et comme le lui imposait la constitution demander la confiance du parlement.

Charles Harmois :

Mesdame et messieur les députés, Monsieur le président.
Conformément à l'article V-7 de notre constitution, je vais maintenant évoquer la politique générale de mon gouvernement.

Premièrement nous sommes le premier gouvernement élu depuis bien longtemps à Pirée qui je le rappel était tombé dans l'oubli depuis trop longtemps.
Depuis son installation et même un peu avant nous nous sommes attelé à la tache, nous avons mis en place notre économie qui pour le moment tourne à plein régime... normal me direz vous, il n'y avait rien.

Oui mais , en parallèle il nous faut également mettre en place nos premières lois, la constitution déjà voté par vous messieurs dames mais aussi le code de l'économie en cours d’élaboration.
Un code des immatriculations, une loi boursière, un code civil et pénal, une loi sur l'encadrement des Guildes, sur les banques, le droit du travail, une loi sur le logement... code électoral. Bref énormément de travails que mes ministres font avec ardeur et passion.

Sur le plan extérieur le duc a déjà noué des relations avec plusieurs pays comme le CSH, le Krassland, Armara, doivent suivre Prya, Abalecon, la Francovie et d'autres probablement. Ceci nous demande beaucoup de temps et d'efforts de la part de chacun d'entre nous.

En parallèle nous souhaitons passer des accords commerciaux avec les pays utilisant le système Schweinwald. Armara, Francovie, Prya, peut-être le Skotinos.

Notre position de neutralité ne nous abstient pas de participer et d'adhérer à l'ONA. La confédération doit peser sur le Micromonde mon gouvernement s'y est engagé.

Une adhésion à la LEM nous parait également souhaitable. Ceci nous demande du temps et nos opposant ne peuvent pas dire que l'on ne s'occupe pas du pays nous le faisons sur le plan intérieur et extérieur avec force et détermination !
C'est pour cela que je vous demande la confiance ! Au nom de l'unité de notre pays !

Vive le Duc ! Vive Pirée !  
Harmois se rassit satisfait de sa prestation. L'ensemble des député est debout et applaudi le premier Ministre.
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Lun 21 Mar - 21:27

C'est au tour des Député de poser leur question :

Brigitte Neustadt :

Monsieur le Premeir Ministre,
Oui beaucoup de travail ! Mais aurez vous le temps en 3 petit mois de suivre votre politique ? Vous annoncez beaucoup de choses, certes, mais nous ne pouvons juger aujourd'hui vos actes aussi nous voterons la confiance pour vous accorder une chance.
Quand aux lois que vous nous présenterez, nous réservons le droit de les amender et de la corriger si nous estimons qu'elle ne vont pas dans le bon sens !


Charles Harmois :
Merci madame la député, pour ce qui est du temps nous espérons bien poursuivre notre action avec un second mandat !
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1ère Législature

Message par Loïc de Vagne le Lun 21 Mar - 22:49

Ausrà Ekvàdoràs :

En matière d'écologie et d'environnement je ne vous ai pas trop entendu sur le sujet. Que proposez vous monsieur Harmois ?

Harmois devint blème, en effet il n'avait jamais pensé un seul instant à l'écologie. Il lui fallait rassurer les ecolos de sa volonté de bien faire.

Charles Harmois :

Madame Ekvàdoràs, je suis désolé de ne pas avoir parlé d'écologie aujourd'hui mais vous comprendrez aisément que ce ne soit pas les première mesure à prendre en revanche je compte bien par la suite établir des règles dans ce sens. Je n'exclus pas d’ailleurs de vous consulter à ce moment là. Comprenez vous ma position ?

Ausrà Ekvàdoràs :

Non monsieur Harmois, je ne la comprends pas ! Le peuple doit être préservé de la pollution, les bâtiments moins energivore et vous me dites que ce sont des mesure de second plan ? Alors Non je ne comprends pas ! Et encore heureux que vous nous consultiez ! Alors je ne voterai pas la confiance à ce gouvernement !  

Charles Harmois :

Et bien nous nous passerons de vos conseils ! Madame Ekvàdoràs !


Harmois se rassit furieux, quelle plaie ces écolos !
avatar
Loïc de Vagne

Messages : 1517
Date d'inscription : 21/01/2015

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

http://federationpiree.wix.com/piree

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum