-36%
Le deal à ne pas rater :
Pack 1 mois – PAMPERS New Baby Taille 1 (2- 5Kg) – 264 couches
29 € 45 €
Voir le deal

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Sam 15 Juin 2019, 14:29

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Logotv10

Diplomatie Scanthéloise a écrit:
RALLYE DU SKOTINOS 2019  


Les concurrents vont enfin pouvoir débouler sur les pistes skotinecques ! Les favoris sont évidemment les locaux qui connaissent les pistes par coeur et auront envie de briller devant un public nombreux et dévoué. Les leaders scanthélois devraient à nouveau être aux premières loges et comme toujours, on peut espérer un concurrent venu de nulle part, jouer les troubles fêtes !

La première spéciale emmènera les concurrents de Chalcidia à Nymphidia sur 22km avec une majorité de terre. Les pilotes partiront comme d'habitude dans l'ordre du tirage au sort initial de ce championnat.

Le 5ème rallye est déclaré ouvert !

Svensberg/Itali ouvrent donc le bal et immédiatement, Itali se trompe de chemin ! Après 2km, les scanthélois se perdent donc et erre pendant près d'une minute pour retrouver le bon chemin....Svensberg n'est pas content et décide d'appuyer sur le champignon mais le fait sur la partie en asphalte de la piste et perd un temps important en se trompant !!!! Les scanthélois ratent leur entrée en matière et finissent en 14m50.

Telt/Capac
enchainent pour AutoDuval. Les scanthélois, dauphins au général, ne veulent pas rater leurs débuts. Ils négocient bien les difficultés de l'étape et sont même parfaitement sur les trajectoires de la piste. Pas affolés par quelques petits ratés, Telt est au sommet de sa forme et réalise un premier temps encourageant en 12m56.

Pouilus/Jacobs sont les prochains à partir. Les pryans ont de grosses difficultés actuellement sur la piste. Et clairement, la terre n'est pas leur tasse de vodkoko...Les pryans souffrent en ce début de rallye mais restent prudents pour éviter toute erreur. Clairement, en position d'attente, ils rallient l'arrivée en 15m48 sans faire de fautes.

Langfeld/Krohn doivent rebondir après une tragique fin de rallye en Union TransOcéane. Les krasslandaises sont reparties la tête dans le volant pour ce rallye, bien décidées à remporter une première victoire. Et, c'est bien parti puisqu'elles sont parfaitement dans le coup...Elles devancent Telt de pas grand chose à l'intermédiaire et poursuivent leurs efforts. Langfeld est solide et arrache le temps scratch en 12m35.

Schmutziger/Irrweg
doivent enfin réussir à dompter leur capricieuse Cyva. Les krasslandais ont bien bossé pendant cet interlude et rapidement, se positionnent à l'avant dans cette course, avant de souffrir au fur et à mesure de la piste...Ils perdent du temps mais limitent les dégâts et ne concèdent que 90 secondes à l'arrivée sur leur coéquipier, en 14m05.

Zygmunt/Guillaume veulent aussi en finir avec leurs déboires. Seulement, ils le font à la manière du Prince qui part comme un taré sur la piste skotinecque...C'est simple, les barrières, les virages, les murs, les spectateurs...rien ne l'arrête ! Le Prince foncent dans tout ce qui bouge, tape tout ce qui bouge, abime sa voiture, perd un temps phénoménal avec sa prise de risque folle et termine en 16m05 !

Langlette/Chartrin ne savent plus sur quelle pédale piloter leur voiture. Les mézènes le bon et le très mauvais. Quel visage vont-elles montrer ? Si on s'arrête sur la première spéciale, on peut craindre le pire pour elles ! Totalement dépassées par la pression dès le départ, Langlette panique complétement dans cette spéciale et ne parvient pas à se calmer...le temps perdu est immense avec une spéciale bouclée en 16m32.

Morf/Sigron vont devoir se comporter mieux sur la terre skotinecque...mais les adeptes de l'asphalte ratent leur début de parcours également. Les krasslandais, impatients, en ce début de course, commettent fautes sur fautes et malgré tous leurs efforts, ne parviennent qu'à empirer la situation ! Ils sont loin, à la dernière place provisoire, en 17m23 !

Caretti/Liane restent sur des rallyes solides et une prise de confiance importante. Les francovares espèrent poursuivre leur bonne série au Skotinos. Le départ est prudent, comme à leurs habitudes, et elles parviennent à éviter la poussière qui s'accumule dans ce parcours. Elles sont solides et jouent les premiers rôles dans cette spéciale, en mourant à 29 secondes de la place de leader ! Elles terminent en 13m04.

Hammer/Hammer viennent de fêter leur premier podium en UTO et veulent aussi confirmer. Les frères sont clairement dans une bonne dynamique et ils s'élancent à toute vitesse sur la terre skotinecque. La première partie du parcours se fait sans encombres mais une panne soudaine fait son apparition sur la Lagonda qui leur fait perdre du temps en fin de course !!! Dommage, ils étaient dans le coup pour la victoire de spéciale ! Ils achèvent ce parcours en 13m01 !

Bowser/De Vagne
sont les nouveaux venus sur le championnat. Alphonso Marinelli a jeté l'éponge après le désastreux rallye à domicile et c'est désormais la marque Lovecraft qui reprend le flambeau. Bowser débute dans des conditions difficiles puisque la pluie s'abat soudainement sur la piste piégant De Vagne, qui se trompe de chemin ! Les mauvaises indications font perdre du temps aux transocéaniens, ce qui gache la première prestation de pilotage de Bowser. Ils terminent en 14m51.

Gaertner/Kaestner
sont l'autre nouvel équipage. Egalement sur Lovecraft, ils espèrent montrer la voie à leur patron. Mais Gaertner est repris par la pression dès le départ et il panique comme Langlette. Il n'arrive pas à faire avancer sa voiture et sa prise de risque n'est pas appropriée. Il perd beaucoup de temps sur la première partie de la spéciale, avant de retrouver de l'allant en fin de parcours qu'il termine en 15m34. Il faudra faire mieux pour la suite.

Aucard de Tours/Sellers doivent reprendre leur marche en avant. L'équipage mézène n'est pas à la fête sur les derniers rallyes, alors qu'ils ont montré à Prya, qu'ils pouvaient les premiers rôles. Mais comme toujours, Aucard de Tours est frileux dans son pilotage et concède beaucoup de temps. L'équipage se retrouve dans le deuxième groupe avec un temps de 14m27.

Eriksson/Gelés restent sur un triomphe en TransOcéanie. Les scanthélois sont remontés comme des dahus et veulent confirmer leur retour au premier plan. Eriksson est déchainé sur le début de la spéciale. Les scanthélois font jeu égal avec les leaders provisoires. Tout se déroule comme dans un rêve pour eux, mais au 17ème km, l'Omicron est défaillante !!!! C'est la panne, et la perte de précieuses secondes pour les scanthélois qui échouent pour 9 secondes à prendre la place de leaders ! 12m44 à l'arrivée.

Morton/De la Pochepercée, toujours aussi discrets. Ils repartent donc sur une stratégie défensive, se contentant d'espérer les fautes des adversaires pour se rapprocher des gros points. Aucune spectacle, un pilotage sans étincelles et un temps final de 14m38 à l'arrivée.

La foule peut enfin s'enthousiasmer avec Matzourakis/Marangos ! Les locaux sur Team Poiskos sont bien placés au classement général et on les sait motiver pour aller chercher un résultat à domicile...Surtout que jusqu'à présent, il y a une véritable malédiction pour les pilotes locaux ! Décidées à rompre avec cette terrible tradition, les skotinecques montrent dès le départ qu'elles seront à nouveau des candidates à la victoire finale. Maitrisant parfaitement le parcours proposé, elles prennent des risques calculés et payants ! Elles se rapprochent de la ligne....Elles ne seront que 3ème finalement, à 12 secondes, en 12m46 !

Padpanic/Sapic s'élancent sous les mêmes acclamations ! Après un beau début de championnat, les choses se sont compliquées pour les skotinecs. Devant leur public, ils veulent reprendre la marche avant. Mais on les sent hésitants sur le début de ce rallye. Puis finalement, ils retrouvent leurs repaires. Les skotinecs ne font pas le moindre écart mais concèdent un peu de temps en terminant en 13m54.

Assas/Torpen
clôturent cette première spéciale en faisant leur spéciale Assas/Torpen ! Dans un concours de folie avec Zygmunt/Guilllaume, les lédoniens commettent plusieurs fautes de débutant avec un Assas toujours déchainé dans son pilotage et un 4*4 Corp qui finira déjà aux réparations ce soir, à l'arrivée. Les iliens finissent en 16m15 et se retrouvent déjà loin au classement !

Première spéciale remportée par Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) qui auront résisté jusqu'au bout aux belles prestations des autres concurrents. Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) terminent seconds et restent sur la lancée de leur victoire. Enfin, pour le plus grand plaisir des spectateurs, Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) sont 3ème après cette première spéciale, à une poignée de secondes de la tête de la course !




Classement général et de la 1ère étape :
1 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing)
2 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 9s
3 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 12s
4 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 22s
5 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 26s
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 29s
7 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m19
8 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m30
9 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 1m52
10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 2m03
11 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 2m15
12 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 2m16
13 - Gaertner/Kaestner  (UTO-Lovecraft) à 2m59
14 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 3m13
15 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 3m30
16 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 3m40
17 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m57
18 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 4m48




Pannes après une spéciale
Niveau 1
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)

TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Mar 25 Juin 2019, 22:47

Diplomatie Scanthéloise a écrit:Les équipages ont travaillé longuement pour réparer les véhicules mais le résultat est mitigé. Hammer/Hammer et Eriksson/Gelés repartiront avec une voiture neuve alors que Zygmunt/Guillaume et Assas/Torpen ne pourront pas profiter de ce bonus et devront affronter la seconde spéciale avec une panne.


Panne pour la 2nde spéciale :
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)


Les équipages sont fins prêts à affronter cette seconde spéciale où tous les regards seront encore dirigés vers les locaux avec l'espoir fou d'une victoire à domicile.

Morf/Sigron ouvrent le bal. Ils n'évoluent pas encore sur un terrain propice mais cela va aller crescendo. Les vainqueurs du rallye d'ouverture décident d'affronter cette spéciale en prenant pas mal de risques et ils sont recompensés. Sur les portions favorables, ils progressent rapidement et arrivent à terminer l'épreuve en 9m06, un temps qui devrait leur permettre d'évoluer en milieu de tableau.

Langlette/Chartrin
ont raté leur début. Elles doivent vite repartir de l'avant pour recoller au peloton de tête. Les deux mézénes ne veulent pas pour autant pousser leur voiture à bout, jouant l'attente des spéciales de milieu de rallye. Une fois de plus, cette prudence excessive ne leur permette pas d'espérer un résultat convenable et elles finissent en 9m41.

Assas/Torpen sont repartis dans leurs mauvaises habitudes. Ils veulent aller trop vite et la voiture souffre déjà. Assas repart de plus belle dans cette nouvelle étape et dès le 2ème km, il part à la faute de conduite, perdant une grande partie de son avant gauche !!!! La voiture est encore plus en panne, c'est catastrophique ! A ce rythme, les lédoniens ne verront pas l'arrivée....Le temps est médiocre en 12m29 et les lédoniens peuvent déjà dire adieu aux premiers rôles.

Zygmunt/Guillaume avaient décidé de prendre tous les risques en ouverture de rallye pour marquer un grand coup. C'est raté. Mais le Prince a de la suite dans les idées et repart en conduisant extremement vite ! Malgré la panne, la prise de risque est réussie et le Prince est largement en avance à l'intermédiaire !!! Mais cette conduite agressive pousse Guillaume à la faute de navigation et les fantispais laissent passer une chance inoui d'écraser la spéciale ! Ils prennent la tête en 8m20 !

Pouilus/Jacobs sont les suivants. Les pryans décident de jouer calmement cette spéciale. Ils ne précipitent pas pour éviter des fautes récurrentes, comme ils l'ont vécu dans d'autres rallyes. La stratégie est payante car ils restent dans des temps appréciables pour eux, se positionnant pour la suite, mais concédant du temps sur les leaders provisoires en terminant en 9m12.

Gaertner/Kaestner ont pris en main leur voiture lors de la première spéciale et espèrent progresser. Les transocéaniens passent donc la vitesse supérieure dans cette spéciale et sont à l'attaque. Négociant parfaitement chacune des difficultés de la spéciale, les transocéaniens sont les plus rapides à l'intermédiaire et semblent partis pour réussir un coup parfait !!!! Ils s'emparent de la tête avec un chrono inférieur à 8m, en 7m56 !

Bowser/De Vagne enchainent pour Lovecraft. Ils ont vu leurs amis réussir la spéciale parfaite et s'élancent avec confiance mais Bowser éprouvent rapidement de grosses difficultés à maitriser sa voiture. Ils enchainent les petites erreurs qui le condamnent à reculer progressivement au classement. Ils finissent finalement très loin au classement, après tant d'erreurs, en 12m57.

Svensberg/Itali ont raté leur entrée en matière au Skotinos. Les leaders du championnat veulent vite réagir pour éviter toute déconvenue. Les scanthélois partent prudemment, ne se sentant clairement pas à l'aise sur le début du parcours. Puis, ils accélèrent, espérant réduire un écart important au classement intermédiaire. Sans faire d'erreurs, ils rallient l'arrivée en 8m50, un temps moyen.

Morton/De la Pochepercée restent les spécialistes des parcours ennuyeux. Les pryans ne prennent jamais de risques, et ne font quasiment jamais de fautes. Totalement silencieux. Encore une fois, ils suivent leur logique, terminant la spéciale en 9m30.

Aucard de Tours/Sellers partent sur le même que les pryans. Tout doucement. Puis, Aucard de Tours commet erreurs sur erreurs, décidant de faire des virages dans les lignes droites et oubliant les consignes de son co-pilote. Le mézéne ne s'en sort pas. Le temps perdu est immense et quasiment irrécupérable pour des mézénes, toujours prudents. A l'arrivée, ils signent un temps de 10m30, concédant 2 minutes 30 secondes sur la tête de la course.

Schmutziger/Irrweg ont enfin réussi à ne pas rater leur première spéciale. Mais il sera nécessaire de confirmer sur la durée. Les krasslandais décident d'attaquer la première partie du parcours. Mais la Cyva vient percuter un arbre, sur une erreur de pilotage, au 4ème km. C'est la panne. Les krasslandais repartent avec l'espoir de limiter les dégâts. Las, Irrweg fait une faute de pilotage, coutant presque 2 minutes à l'équipage krasslandais, qui terminent en 13m15, douchant leur espoir.

Padpanic/Sapic
s'élancent sous les acclamations de la foule. Après un bon début de championnat, les skotinecs ont été dépassés par leurs coéquipiers. A domicile, ils sont en quête de victoire finale. Les skotinecs partent rapidement, décidés à être dans le haut du classement. Mais ils sont gênés par des portions défavorables à leur conduite, créant une panne sur la Cyva privée. Pour autant, poussés par le public, les skotinecs ne renoncent pas et luttent jusqu'au bout, réussissant à achever le parcours en 8m45, à moins d'une minute des leaders provisoires.

Caretti/Liane s'élancent à la suite des skotinecs. Les francovares veulent rester aux avants postes également. Elles progressent rapidement sur la première partie du parcours et sont pleinement dans le coup. Mais elles faiblissent dans la seconde partie et Liane se plante d'indications !!!! La francovare égare 45 secondes dans l'affaire avant que Caretti ne retrouve la piste. Elles terminent en 9m36.

Hammer/Hammer ont eu la joie de trouver la solution à leur problème sur la Lagonda. Les francovars repartent à l'assaut des pistes skotinecques. Evitant les quelques pièges, ils sont bien positionnés à l'intermédiaire. Ils sont partis pour réaliser un bon chrono et arrivent à terminer en 8m23, à l'issue d'une spéciale très propre.

Telt/Capac ont réussi à se positionner dans ce rallye. Les scanthélois veulent accrocher un rallye à leur palmarès déjà rempli. Telt décide de jouer plus tranquillement cette spéciale et tout se passe bien jusqu'au 8ème km, où subitement, l'AutoDuval tousse et c'est une panne !!! Les scanthélois égarent quelques secondes en raison de cette panne et parviennent à rallier l'arrivée en 8m56, concédant 1 minute.

Matzourakis/Marangos ont beaucoup de pression mais semblent parfaitement la gérer. Les skotinecques sont très attendues par leur public. Elles décident de partir plus sereinement que leurs coéquipiers. Elles avancent sans embuches dans cette rapide spéciale. Résultat, elles ne seront pas devants, mais sont dans le paquet avec les favoris, en terminant en 8m28.

Eriksson/Gelés continuent sur la lancée de leur victoire. Les scanthélois veulent jouer les premiers rôles et partent vite. Leur prise de risque est encore élevée. C'est un peu, ça passe ou ça casse...Et pour le moment, tout leur réussi ! A la limite, à plusieurs reprises, les scanthélois ne font pas d'impair...Parfaitement dans le coup pour la victoire dans cette spéciale, ils sont décrochés à quelques encablures de l'arrivée et terminent en 8m05, à la seconde place provisoire !!!!

Langfeld/Krohn
s'élancent en leader sur cette seconde spéciale. Les krasslandaises décident de jouer plus prudemment que leurs adversaires, sachant que le rallye est encore long. Elles sont ainsi en retard dès le début du parcours mais ne perdent que quelques secondes. Elles décident de rester sur cette stratégie tout au long de la spéciale, et la terminent en 8m26, parfaitement placée dans les premières places !

Victoire pour Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) ! Quelle entrée en matière pour les transocéaniens et Lovecraft ! Espérons pour eux, qu'ils continuent à ce rythme. Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) échouent à la seconde place pour la deuxième fois consécutive mais les scanthélois savent que les victoires de spéciales sont anecdotiques. Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) décrochent la 3ème place.


Classement de la 2nde spéciale :
1 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft)
2 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 9s
3 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 25s
4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 27s
5 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 30s
6 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 32s
7 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 49s
8 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 54s
9 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m
10 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 1m11
11 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 1m16
12 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m30
13 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 1m34
14 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 1m45
15 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 2m34
16 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 4m01
17 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 4m34
18 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 5m19

Diplomatie Scanthéloise a écrit:Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) s'emparent de la tête après cette seconde spéciale mais l'écart entre les concurrents est encore faible en ce début de rallye. Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing) ne sont en effet, qu'à 12 secondes de la tête et Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 25s. Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) sont également à quelques bouchées du leadership.

Derrière, on notera les difficultés des leaders Svensberg/Itali, la progression des vainqueurs de la seconde spéciale et la dégringolade de Schmutziger/Irrweg, décidemment pas en veine.

Classement général après 2 spéciales :
1 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron)
2 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 12s
3 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 25s
4 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 35s
5 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m03
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m41
7 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m50
8 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 2m40
9 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 2m50
10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 3m19
11 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 3m36
12 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 4m08
13 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 4m11
14 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 5m24
15 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 5m40
16 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 5m59
17 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 6m31
18 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 7m55

Pour les pannes, déjà une première alerte pour les lédoniens, rongés par leur pratique de pilotage. Quelques pannes sont à signaler et les équipages devront déjà trouver des solutions.

Pannes avant les réparations
Niveau 2 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)

Niveau 1 :
Telt/Capac (CSH-AutoDuval)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Schmutizer/Irrweg (Kra-Cyva Racing)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Mar 02 Juil 2019, 23:02


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Les équipages étaient aux réparations et comme toujours certains ont réussi là où d'autres ont échoué. Les grands gagnats des réparations sont les concurrents sous Cyva puisque Sapic, pour la plus grande joie du public et Irrweg, ont réussi à rendre leurs véhicules neufs. En revanche, les autres devront conduire avec cette panne.
Pannes pour la 3ème spéciale :
Niveau 2 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)

Niveau 1 :
Telt/Capac (CSH-AutoDuval)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)


Schmutziger/Irrweg sont les premiers à partir sur cette spéciale la plus difficile du rallye, qui pourrait déjà causer des écarts au classement. Les krasslandais décident de prendre une belle part de risques pour éviter tout regret dans cette course. Ils arrivent à bien gérer les difficultés proposées tout au long des kilomètres et terminent dans un très solide 11m53.

Assas/Torpen galèrent déjà avec leur véhicule et ils seront largement pénalisés pour cette spéciale. Comprenant ses erreurs, le conducteur lédonien ralentit la cadence sur cette spéciale. Il veut avoir un maximum de chances de réparations et Torpen est soulagée. Les lédoniens terminent assez loin en 14m42, bien ralentis par leur véhicule.

Bowser/De Vagne ont pu constater que leur équipe pouvait aller vite. Et ils ont bien appris de la spéciale précédente ! Les transocéaniens volent sur la piste skotinecque. Rien ne les arrête, ils avalent les kilomètres et passent avec brio tous les pièges de la spéciale. Ils explosent les temps des précédents concurrents et bouclent la spéciale en 9m53, sans aucune faute et dans un temps extraordinaire ! Imbattable sur cette course !

Aucard de Tours/Sellers partent avec plus d'entrain pour cette spéciale. Ils sont déjà relégués au loin et veulent combler une partie de leur retard mais dès le début de la course, les voilà pénalisés par une panne sur leur véhicule ! Le pilote lutte avec ce dernier mais doit concéder du temps à chaque kilomètre ! Les mézénes ne peuvent terminer qu'en 13m38 !

Langlette/Chartrin doivent aussi réagir après un nouveau départ raté. L'autre équipage mézéne évite les pièges du début du parcours en progressant lentement puis la prise de risque s'intensifie sur cet exigeant et long parcours. Les mézénes se rapprochent d'un temps correct mais sont finalement repoussées à plus de 3 minutes des leaders en terminant en 13m30.

Morton/De la Pochepercée au départ et les spectateurs décident d'aller boire un coup au bar du coin...Les conducteurs les plus prudents de la course font comme à leur habitude. Tout doucement, ils avancent et ah, pour une fois, un grain de folie, puisque l'Oren toussote et les pryans doivent encore plus ralentir...C'est la panne, et à l'arrivée, ils sont loin en 14m15.

Caretti/Liane doivent assurer. Les francovares partent avec conviction. Elles sont dans le tempo au départ mais rapidement dépassées par la fougue des transocéaniens. Elles perdent beaucoup de temps mais ne font pas de faute et adaptent bien leur pilotage aux conditions dantesques de l'épreuve. Elles arrivent à boucler la spéciale dans un très bon 11m54, leur permettant d'être bien classées.

Pouilus/Jacobs partent tranquillement. Ils savent que cette spéciale peut les condamner, comme les autres. Ils évitent les gros pièges des premiers virages, en concédant beaucoup de temps mais restent dans les clous pour le milieu du classement. Progressivement, ils accélèrent, puis en arrivant, prennent plus de risques pour terminer en 12m33.

Morf/Sigron veulent remonter au classement et les krasslandais le font vite sentir. Ils vont vite au début du parcours mais perdent de la vitesse dans les grosses difficultés de la première partie de l'épreuve. Ils essaient de s'adapter mais sont clairement dépassés par la suite. Les krasslandais réattaquent dès que possible et parviennent à terminer dans un très solide 12m10.

Telt/Capac vont être pénalisés par la panne sur leur véhicule dans cette spéciale de 30 kilomètres. Telt ne veut pas prendre de risques et part prudemment. Les scanthélois sont vite relegués dans le milieu du classement. Mais le véhicule tient et les scanthélois décident de prendre de la vitesse à partir du milieu de la spéciale. Ils arrivent à limiter la casse mais terminent comme les autres, assez loin, en 12m24, concédant un peu de temps sur des concurrents directs.

Svensberg/Itali veulent se refaire la cerise dans cette spéciale. Les scanthélois sont déjà en retard au classement général et doivent profiter de l'exigeante 3ème spéciale pour refaire une partie du retard. Les scanthélois partent donc très vite et cela paye. Ils sont bien positionnés au départ de la spéciale et continuent à être devant, bien qu'à bonne distance des leaders. Les scanthélois ne font pas de fautes, et ils terminent en 11m19, se positionnant parfaitement pour remonter au classement.

Padpanic/Sapic ont réussi leur début de parcours. Ils doivent maintenant confirmer. Soulagés de partir avec un véhicule réparé, les skotinecs, poussés par la foule, partent avec ambition et détermination. Ils vont vite dans les premiers virages, évitant les pièges. Les voilà qui sortent en seconde position de la forêt et de ses pièges. Ils progressent bien dans la partie médiane et s'ils ne font pas gagner la spéciale, ils terminent fort dans un excellent 11m15 !

Matzourakis/Marangos doivent rendre une copie parfaite pour cette course. Comme les concurrents précédents, la pression est forte. Les skotinecques s'élancent avec un peu plus de prudence que leurs coéquipiers et semblent calquer leur course sur celle des scanthélois. Les skotinecques progressent bien et ne commettent aucun impair, leur permettant de pousser un peu sur la fin et elles achèvent ce parcours en 11m19 !

Langfeld/Krohn partent maintenant. Les krasslandaises ont beaucoup de pressions car leurs adversaires ne se sont pas ratés dans cette spéciale, pourtant la plus dure du rallye. Les krasslandaises décident de prendre beaucoup de risques et elles se retrouvent dans la panade !!!! Au 7ème km, Langfeld se plante et part dans la forêt ! Tapant plusieurs arbres, la Cyva est en panne ! C'est dommage pour les krasslandaises, qui risquent de payer cher cette erreur. Elles se remettent en piste mais elles ont perdu plus de 2 minutes dans l'affaire et perdent beaucoup de temps encore à l'arrivée...Elles finissent en 16m06.

Hammer/Hammer ont beaucoup d'espoir pour cette spéciale. Comme les autres, ils savent que c'est un tournant. Les francovares veulent éviter les erreurs mais partent assez vite car ils ne doivent pas perdre de temps sur les autres. Ils évitent de justesse certaines difficultés mais parviennent à sortir sans encombres de la spéciale. Accélérant aussi sur la fin du parcours, ils terminent la spéciale en 11m19, 3ème ex-aequo !

Zygmunt/Guillaume partent comme des balles ! Les pryans ont décidément voulu jouer les casses cous sur cette première étape ! Ils veulent capitaliser à fond de la difficulté pour marquer de gros temps ! Mais Zygmunt oublie sa panne et surtout comment conduire ! Le Prince fantispais se condamne assez rapidement en plantant son véhicule dans un mur et sa conduite est totalement irresponsable ! On frôle la catastrophe à plusieurs reprises ! Le Prince rate totalement sa prestation et condamne son rallye, puisqu'après une interminable attente, ils n'arrivent qu'en 23m26 !

Eriksson/Gelés sont dans une excellente passe. Les scanthélois, en pleine forme, attaquent avec ambition cette spéciale. Dans la première partie, tout se passe bien, ils sont dans le tempo des autres. Ils poursuivent leur attaque mais voilà que Gelés emmène l'équipage sur une mauvaise piste ! Eriksson lutte pour retrouver le bon chemin, abandonne 2 minutes dans la manoeuvre et surtout, cause une panne sur son véhicule ! Les scanthélois étaient pourtant parfaitement dans le coup !!!! A l'arrivée, ils finissent en 13m12 et peuvent avoir de gros regrets !

Gaertner/Kaestner clôturent cette difficile spéciale. Les transocéaniens ont un large sourire au départ, conscient d'avoir réaliser un gros coup lors de la seconde spéciale. Ils veulent donc confirmer et partent sur une stratégie offensive....Mais patatras ! Dès le 5ème km, Gaertner commet une faute de pilotage et le véhicule se retrouve sur le bas côté....Les virages sont difficiles pour les transocéaniens, qui abandonnent beaucoup de temps. Clairement pas dans le rythme, ils progressent que lentement pour finir en 18m55, à plus de 9 minutes de leurs partenaires !!!

Victoire pour Bower/De Vagne (UTO-Lovecraft), deuxième victoire de spéciales pour Lovecraft. Ils ont écrasé la course. Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) s'adjuge la seconde place, pour le plus grand bonheur des spectateurs et ils sont 3 équipages à se partager la 3ème place : Hammer/Hammer (Fra/Lagonda), Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) et Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval), en voilà du monde sur le podium !

Classement de la 3ème spéciale :
1 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft)    
2 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m23
3 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m26
3 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 1m26
3 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 1m26
6 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 2m
7 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 2m02
8 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 2m18
9 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 2m32
10 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 2m41
11 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 3m20
12 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 3m38
13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m45
14 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 4m23
15 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 4m50
16 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 6m14
17 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 9m02
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 13m33




Diplomatie Scanthéloise a écrit:Comme prévu, le rallye est totalement bouleversé et c'est les skotinecs qui tirent leur épingle de la conduite, pour la plus grande joie des locaux et supporters ! Maztourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) s'emparent du leadership à l'issue de la première étape mais ne possèdent qu'une poignée de seconde sur Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) solides deuxième.

Le gros du peloton suit ensuite, mené par Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) sur la troisième marche du podium avec là, aussi quelques secondes d'avance sur les scanthélois et l'autre équipage francovare. A noter que les Skotinecs, Francovars et Scanthélois s'accaparent les 7 premières places !

Bowser/De Vagne font un bond à la 8ème place, krasslandais, pryans et mézénes sont plus loin et attendent avec impatience, l'asphalte pour revenir au classement. Le Prince clôture le classement, complétement largué.

Classement général à l'issue de la 3ème spéciale :
1 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)    
2 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 9s
3 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m21
4 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 1m28
5 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m43
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m51
7 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 2m25
8 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 4m08
9 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 4m34
10 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 5m
11 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 5m50
12 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 6m01
13 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 6m07
14 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 6m39
15 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 7m10
16 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 9m51
17 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 10m53
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 15m18

Du côté des pannes, plusieurs véhicules ont de petits soucis mais rien de bien méchant, sauf pour Assas/Torpen, qui devront vite réparer la capricieuse 4*4 Corp pour avoir l'espoir de rallier l'arrivée et Zygmunt/Guillaume qui vont devoir se calmer.

Pannes après 3 spéciales :
Niveau 2 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)

Niveau 1 :

Telt/Capac (CSH-AutoDuval)
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
Eriksson/Gelés (CSH-Omicron)



TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Dim 14 Juil 2019, 09:28


Diplomatie Scanthéloise a écrit:
Les co-pilotes se sont acharnés à essayer de réparer les véhicules endommagés. Guillaume s'est complétement planté et l'équipage fantispais devra se coltiner une voiture en mauvais état pour cette 4ème spéciale. De la Pocherpercée n'a pas été chanceux non plus, et l'Oren conserve sa panne. Torpen a réussi à réparer la panne la plus facile mais l'équipage lédon sera toujours pénalisé. Les autres concurrents ont réussi à rendre leur véhicule neuf et pourront disputer cette spéciale sans panne.


Pannes pour la 4ème spéciale
Niveau 2 :

Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)

Niveau 1 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Morton/De la Pocherpercée (Pry-Oren)

Zygmunt/Guillaume ouvrent le bal sur cette spéciale compliquée sur 19km. Pourront-ils profiter de la piste ? Visiblement le message consistant à limiter les prises de risque est bien passé auprès de Zygmunt, qui reste dans la norme. Mais la Fantispa Motors est largement pénalisé par sa panne qui fait perdre beaucoup de temps. L'équipage ne commet pas de fautes et achève la course en 10m28.

Gaertner/Kaestner passent par toutes les émotions en ce début de rallye. L'équipage transocéanien veut retrouver les joies des premières places et partent rapidement sur ce parcours. Ils se retrouvent néanmoins piégé assez rapidement et doivent abandonner beaucoup de temps dans les premiers kilomètres. Ils n'arriveront jamais à les rattraper et finissent en 12m.

Langfeld/Krohn ont raté leur 3ème spéciale. Elles doivent mieux repartir dans cette seconde étape. L'équipage krasslandais décide de partir rapidement MAIS ELLES TAPENT UN MUR !!!! C'est la panne !!!! Terrible conséquence pour les krasslandaises qui doivent s'arrêter en bord de chemin et perdent une minute dans cette affaire. Elles sont repoussées loin au final en 11m08.

Assas/Torpen
veulent montrer qu'ils restent un top équipage. Pour cela, il faut aller vite mais sans prendre des risques imprudents comme à leur habitude. Les lédons, malgré leur panne, sont bien en course. Ils progressent vite, à peine ralentis par leur panne. Ils écrasent la course jusqu'à présent et avalent les kilomètres pour réaliser le temps de référence en 8m49. Il faudra aller les chercher.

Morton/De la Pochepercée entament la spéciale sans coup férir. Ils ne veulent pas abimer leur voiture. Ils ne prennent donc quasiment aucun risque et ne commettent pas d'erreur tout au long du parcours. Ils finissent dans un temps moyen de 9m51.

Aucard de Tours/Sellers
s'élancent. Les mézénes n'arrivent pas à retrouver un niveau correct. Ils décident, pour une fois, de partir plus vite. Et cela paye ! Ils sont dans un bon tempo, dans les temps des lédons. Ils font jeu égal...AH NON !!! UNE PANNE !!! L'Omicron lâche d'une manière inexpliquée...Sellers enrage....Aucard de Tours luttent pour ne pas perdre trop de temps...Ils arrivent en 9m22.

Langlette/Chartrin
sont les suivantes. L'autre équipage mézéne attend avec impatience l'asphalte et en retrouvent sur quelques parties de la spéciale. Elles souffrent moins que sur les précédentes spéciales. Langlette prend confiance et accélère sur la seconde partie de la spéciale...Les mézénes vont jouer les premiers rôles mais échouent d'un rien, à 4 malheureuses secondes des leaders provisoires, en 8m53 !

C'est au tour d'Eriksson/Gelés. Les scanthélois ont perdu un peu de leur superbe mais tout reste à faire. Eriksson décide d'attaquer sévèrement tant qu'il est sur de la terre. Le pilote scanthélois est limite dans sa prise de risque et le voilà qui commet une faute de pilotage !!!! Eriksson est énervé ! Les scanthélois perdent plus d'une minute dans l'affaire et sont complétement largués à l'arrivée en terminant en 11m02 !

Pouilus/Jacobs sont assez calmes sur ce début de parcours. Les pryans n'ont pas fait la moindre faute mais ont perdu pas mal de temps sur la terre. Encore une fois, ils souffrent sur la terre skotinecque mais retrouvent de l'allant dès qu'on se retrouve sur l'asphalte. Les pryans sont à l'aise mais voilà que Jacobs se trompe d'indications !!!! Quelle triste erreur !!!! C'est 1 minute et 35 secondes qui s'envolent pour des pryans, jusque là, dans le coup et qui finissent finalement en 10m37 !

Telt/Capac
sont les prochains. L'équipage scanthélois est toujours dans le coup après la première étape. La voiture est même réparée...Telt décide de piloter vite sur la terre...Mais elle fait une erreur de pilotage, assez inhabituelle pour elle....Dans la panique, voilà que Capac se trompe de chemin !!! Que d'erreurs pour les scanthélois !!! Tout leur acquis s'envole ! Ils passent à côté de cette spéciale...C'est terrible pour eux...après une grande lutte, ils retrouvent le bon chemin mais ne peuvent que finir en 11m40, perdant beaucoup, beaucoup de temps.

Morf/Sigron
voient leur calvaire de terre, s'achever bientôt. Les krasslandais sont impatients de revenir sur leur terrain de prédilection. Ils décident de jouer finement cette spéciale en limitant la prise de risque. Ils sont très prudents tout au long des kilomètres et arrivent à aller plus vite sur l'asphalter pour terminer en 9m22, solides.

Caretti/Liane
partent à présent. Les francovares jouent les premiers rôles dans ce rallye. Elles maitrisent la première partie de la spéciale, sans faire la moindre faute mais se font quelques frayeurs en milieu de spéciale..Caretti sert les dents et Liane donne les bonnes indications...Les francovares sont pleinement dans le coup pour s'imposer...Elles arrivent....NON !!!! Temps identique à Langlette/Chartrin !!! 8m53, à 4 secondes de la première place.

Schmutziger/Irrweg
ont réussi à faire mieux lors de la spéciale précédente, mais les krasslandais n'arrivent décidément pas à retrouver leur lustre d'antan. Leur patron doit sérieusement penser à leur mettre la pression. Schmutziger décide de partir à l'attaque. Il se sent bien dans son pilotage et avale les kilomètres sans difficulté. Il est dans un bon jour...OH NON !!!! Irrweg l'envoie se balader dans la mauvaise direction !!!! Schmutziger enrage ! Irrweg panique....Les secondes, puis les minutes s'égrènent...les krasslandais ont tout perdu !!! Ah, les voilà sur la bonne piste...Mais le temps final n'est que de 11m02...terrible.

Svensberg/Itali
commencent à pointer le bout de leur nez. Les scanthélois ont fait le dos rond et espèrent maintenant maintenir ce niveau de pilotage. Svensberg attaque dès le début, sur la portion en terre. Les scanthélois sont dans le coup. Itali assure pleinement son rôle et l'AutoDuval est performante. Les scanthélois sont en train de réaliser une grosse performance...ils arrivent...PREMIER !!!! en 8m37, ils sont devant pour 12 secondes !

Matzourakis/Marangos
sont leaders du rallye. Mais ils viennent de voir la performance de leur plus redoutable adversaire pour le championnat. L'erreur n'est pas permise. Les skotinecques partent donc rapidement et la foule les accompagne. On sent qu'elles sont appréciées. Elles maitrisent parfaitement cette spéciale et ne font pas d'erreur mais Matzourakis prend moins de risque dans son pilotage et l'écart se creuse petit à petit...les skotinecques poursuivent leur intense effort mais elles ne remporteront pas la spéciale...Elles finissent en 8m51...elles ne perdent que 14 secondes sur les scanthélois, grosse performance !

Hammer/Hammer
réalisent un début de rallye parfait. La Lagonda semble enfin réglée pour être performante. Les francovares sont décidés à marquer le coup. Hammer part assez vite. Il ne veut rien céder. Son frère donne les bonnes indications et la Lagonda s'exécute parfaitement. Les francovares vont vite, pas déstabiliser pour un rien. Ils vont jouer les premiers rôles...La lutte est sévère avec les scanthélois...Ils sont devants....NON, derrière....NON...devant.....EGALITE !!!! Ils terminent aussi en 8m37 après une grosse spéciale !

Padpanic/Sapic
sont les prochains à partir sous les acclamations de la foule. Les skotinecs ont aussi réussi leur première étape. Il faut maintenant confirmer. Padpanic part vite. Il continue d'appliquer sa stratégie, jusqu'à présent performante...Les skotinecs sont bien partis....Mais Padpanic s'emballe et n'arrive plus à maitriser sa voiture !!!! La Cyva privée est à la dérive et ils perdent énormément de temps ! La foule est désemparée ! Pas de victoire pour la Team Poiskos sur la spéciale et ils risquent de nettement reculer au classement général puisqu'ils ne terminent qu'en 11m26, très loin !!!

Bowser/De Vagne
sont les derniers à partir. Les transocéaniens poursuivent leur apprentissage accéléré de la Lovecraft et le moindre que l'on puisse dire, c'est qu'un coup, ça marche, et l'autre non ! Ainsi, Bowser multiplie les fautes dès le départ de la course. Ils luttent avec son capricieux véhicule mais les transocéaniens sont vite largués. Ils arrivent à ne pas causer de panne au véhicule mais Bowser rate totalement son pilotage et ils finissent bon dernier en 12m17...Dommage !

Double vainqueur pour cette 4ème spéciale ! Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) et Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) devront se partager les honneurs du podium mais leurs constructeurs réciproques devraient facilement l'accepter. Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) complètent le trio de tête et redressent la barre après un début raté.


Classement de la 4ème spéciale
1 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
1 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)

3 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 12s
4 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 14s
5 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 16s
5 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 16s
7 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 44s
8 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 45s
9 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 1m13
10 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 1m51
11 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 2m
12 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 2m24
13 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 2m25
14 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 2m31
15 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 2m48
16 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m02
17 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 3m22
18 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 3m39


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Changement de leader en tête du rallye !!! Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) prennent la 1ère place pour 4 secondes à Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)...Quel suspense !!! Sur la 3ème marche, on retrouve Caretti/Liane (Fra-Lagonda)...Les francovares sont décidément en haut du classement !

Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) poursuivent leur remontée et sont clairement dans le coup. Derrière, les autres équipages ont perdu du temps sur cette spéciale avec beaucoup d'erreurs et sont désormais moins menaçant. Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) s'emparent de la 8ème place, pour ce dernier point mais ne possèdent que quelques malheureuses secondes d'avance sur 2 équipages qui voient arriver leur terrain de prédilection : l'asphalte et sont prêts à avaler les autres concurrents.

Bowser/De Vagne et Langfeld/Krohn sont les grands perdants de cette 4ème spéciale.

Classement général à l'issue de la 4ème spéciale
1 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 4s
3 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m58
4 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 2m15
5 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 3m43
6 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 4m
7 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 4m36
8 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 6m37
9 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 6m41
10 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 6m51
11 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 6m54
12 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 6m55
13 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 7m16
14 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 7m38
15 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 9m54
16 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 10m55
17 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 13m04
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 16m59

Du côté des pannes, rien de bien dangereux à signaler. Zygmunt/Guillaume sont toujours menacés par leur véhicule et on signale quelques pannes à droite et à gauche, sans pour autant qu'un concurrent soit en danger immédiat d'abandon.

Pannes à l'issue de la 4ème spéciale, et avant les réparations
Niveau 2 :
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)

Niveau 1 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
Morton/De la Pochepercée (Pry-Oren)
TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Dim 14 Juil 2019, 09:29


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Les équipages sont comme toujours lancés dans une course contre la montre pour s'assurer des réparations avant le départ de la spéciale suivante. A ce petit jeu, on a des vainqueurs et des perdants. Côté vainqueur, Guillaume a enfin réussi à trouver ce qui clochait sur la Fantispa Motors et Zygmunt n'aura plus qu'une panne. Krohn permet à Langfeld d'affronter cette spéciale dans de bonnes conditions, tout comme Gelés pour Eriksson. En revanche, Sellers et Torpen n'ont rien pu faire et leurs voitures auront une panne.


Panne pour la 5ème spéciale :

Niveau 1 :
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)

Bowser/De Vagne sont les premiers partants pour une spéciale facile de 23km, avec pour la 1ère fois, une majorité d'asphalte. Les transocéaniens veulent rééditer leur performance de la 3ème spéciale et attaquent pied au plancher. Ils profitent de la bonne tenue de route et vont très vite sur l'asphalte et ralentissent à peine sur la terre. Les transocéaniens sont clairement dans le coup et les voilà qui arrivent déjà en 14m26, non sans avoir eu la malchance d'une légère panne en fin de course !

Gaertner/Kaestner veulent eux aussi retrouver de bonnes sensations. Ils suivent la stratégie d'équipe et partent rapidement mais Gaertner se fait piéger dans un virage serré !!! Si les transocéaniens évitent la panne, ils perdent du temps à repartir. Dommage ! Ils s'accrochent jusqu'au bout mais finissent juste au dessu des 16 minutes, en 16m08.

Telt/Capac n'ont pas l'habitude de partir si tôt. Les scanthélois doivent relever la tête. Mais Telt n'est pas à l'aise sur cette première spéciale asphaltée et préfère ne pas tenter le diable...L'AUTODUVAL LACHE !!! Terrible ! Ils étaient tranquille, sans trop de vitesse et d'un coup, trahis par leur véhicule. Les scanthélois abandonnent des secondes pour finir en 15m16.

Padpanic/Sapic ont perdu un peu de temps. Il faut se rattraper devant le public, en masse sur les bords de route. Les skotinecs décident de partir vite, profitant de la piste. Les voilà bien lancés MAIS LA CYVA LACHE AUSSI !!! Décidément, déjà 3 pannes ! Ils perdent un peu de temps, accélèrent dès qu'ils le peuvent et parviennent à terminer en 14m49.

Langfeld/Krohn sont les prochains à partir. Les krasslandaises ont perdu beaucoup de temps depuis le début mais sont toujours dans le coup. Langfeld souffre sur l'asphalte mais limite la casse. Les krasslandaises apparaissent parties pour terminer dans les chronos des participants précédents....Les voilà...La voiture fumante !!!! Mais que se passe t'il dans cette spéciale ? Elles terminent malheureusement en 15m33...

Eriksson/Gelés sont les suivants. Les scanthélois ont perdu de leur superbe mais les écarts ne sont pas encore trop importants. Eriksson est décidé à profiter des portions en terre de cette spéciale pour attaquer comme un dingue et voilà que Gelés se plante de chemin !!!! Les scanthélois sont fous ! 1 minute 30 perdue....la sanction est sans appel avec un temps final de 16m36 !

Schmutziger/Irrweg doivent profiter de cette spéciale qui correspond à leurs qualités pour reprendre du temps. Les krasslandais partent assez vite, comme leurs concurrents. Ils ne perdent pas beaucoup de temps sur les portions plus délicates de la course et ne commettent aucune erreur sur la piste. La Cyva répond bien et ils se classent deuxième provisoire, en 14m31 ! Bon pour la confiance.

Pouilus/Jacobs s'attaquent avec gourmandise à l'asphalte. Les pryans sont à l'aise et n'ont pas fait beaucoup d'erreurs jusqu'à présent. Ils sont aux portes des points. On retrouve le Pouilus des bons jours, décidé à attaquer à fond ! La Chanasia répond bien et les pryans avalent les kilomètres. Rien ne les arrête, ils sont devants les transocéaniens !!!! En 13m59, ils réalisent un temps canon !

Zygmunt/Guillaume doivent éviter les erreurs. Ils ont perdu beaucoup trop de temps. Zygmunt voit donc cette spéciale comme une balade sur les pistes skotinecques ! Copiant Morton, le Prince prend tout son temps ! Les secondes défilent et ils arrivent tout tranquillement en 15m35.

Voilà Morton...L'heure de la page de pub !!!

AVEC HSPORTS, VIVEZ DES MOMENTS FORTS !

Et on reprend la course avec Aucard de Tours/Sellers. Les mézénes n'arrivent pas à être constant. Ils veulent jouer les premiers rôles ! Enfin, ils se réveillent !!! Aucard de Tours prend des risques ! ALERTE !!!! L'Omicron devient incontrolable et c'est la seconde panne !!! Celle là, va faire mal aux mézénes...la voiture n'avance quasiment plus ! Terrible et dommage...Ah, les voilà...16m26 ! OUCH !!!

Morf/Sigron au départ. Les redoutables krasslandais sur asphalte. Ils reprennent vite leurs habitudes. Ils sont dans les temps au départ mais la Krassda a un problème !!! Cette spéciale, pourtant facile, est finalement terrible pour les voitures ! Les krasslandais s'arrachent néanmoins et montrent leurs talents. Ils vont vite et arrachent la 3ème place provisoire pour 1 seconde ! En 14m31 !

Langlette/Chartrin sont également un équipage qui doit profiter de cette série de spéciales. Les mézénes jouent à contre-nature et voilà Langlette qui décide de conduire aussi vite qu'un transocéanien !!!! La Fantispa Motors réagit bien et elles se font plaisir. Elles sont dans les temps des leaders mais LANGLETTE S'ECRASE CONTRE UN MUR !!!! La Fantispa fume comme Duvalon....Mais elle repart... Langlette est décidée à oublier son erreur et elle se révolte...le temps n'est pas en 15m44 mais aurait pu être pire !

Caretti/Liane ont réussi à se placer depuis le départ. Il faudra maintenant tenir dans des spéciales pas à leur avantage....Mais Caretti a d'autres plans ! Elle se plante dès le départ ! Dérapage incontrolé ! 25 secondes perdues....Les mézénes présents sur place exultent !!!! Elles se débattent jusqu'à la fin du parcours mais elles finissent loin en 15m49.

Matzourakis/Marangos
! ET LA FOULE EST EN TRANSE !!! SKO-TI-NOS, SKO-TI-NOS !!! Elles aussi, vont devoir s'accrocher. Les skotinecques partent plus doucement. Elles ne veulent pas faire d'erreurs. Elles évitent les risques dans les premiers virages et s'élancent avec plus de risques en sortie de ville. La Cyva n'est décidement pas réglée pour cette spéciale puisqu'en milieu de parcours, c'est une nouvelle panne ! Pas ralenties, elles ne veulent pas égarer trop de temps et terminent vite en 15m24, en milieu de classement.

Assas/Torpen ont retrouvé des couleurs et une voiture à peu près potable...Evidemment, Assas en profite pour faire un parcours de fou...digne de ses grands moments sportifs. Ainsi, en 23km, on a droit à une voiture qui a failli écraser 25 skotinecs imprudents, et 3 pryans bourrés (pléonasme), une 4*4 Corp, en ruine, avec une seconde panne et une maison au bord des flammes suite à sa traversée par la voiture lédonne...Au final, une dernière place en 18m13....

Hammer/Hammer ont la pression des leaders. Ils n'ont jamais connu ça jusqu'à présent. Vont-ils tenir ? Les skotinecs les conspuent au départ. C'est de bonne guerre. Les francovars partent prudemment. Ils sont tranquillement en milieu de tableau, avec tous les favoris, avec même un peu de temps d'avance....mais la malédiction de la piste frappe encore !!!! La Lagonda est en panne !!! Hammer a le plus grand mal à maintenir l'équilibre de sa voiture....Mais l'arrivée est heureusement là et au final, ils finissent en 15m21...reprenant 2 secondes !

Svensberg/Itali cloturent la spéciale. Les scanthélois sont revenus dans la partie après un départ délicat. Les scanthélois ne meurent jamais. Svensberg sait que la piste est dégradée, alors, il adapte son pilotage. Il ne fait pas la moindre erreur et Itali est également dans un bon jour. Les scanthélois sont appliqués sur cette spéciale et malgré le fait qu'ils finissent loin de l'équipage victorieux, ils se classent très bien en 15m05 par rapport aux leaders de ce rallye !

Victoire pour Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) qui ont bien profité du retour de l'asphalte pour reprendre du temps. Ils devancent Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) sans doute ravis de montrer qu'ils savent réagir. Morf/Sigron (Kra-Krassda) terminent sur la 3ème marche du podium après une spéciale solide.



Classement de la 5ème spéciale :
1 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
2 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 27s
3 - Morf/Sigron (Kra-Krasda) à 32s
4 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 33s
5 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 50s
5 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 50s
7 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 1m06
8 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m17
9 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m23
10 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 1m25
11 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 1m35
12 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 1m36
13 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 1m45
14 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m50
15 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 2m10
16 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 2m28
17 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 2m37
18 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 4m14


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Le classement général reste globalement inchangé, mais Pouilus/Jacobs et Morf/Sigron commencent à pointer le bout de leur nez et ils seront encore à leurs avantages dans la prochaine spéciale ! Attention à eux.

Classement général après la 5ème spéciale :
1 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 7s
3 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 1m59
4 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 2m25
5 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 3m27
6 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 4m31
7 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 4m58
8 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 5m28
9 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 5m50
10 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 6m21
11 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 6m42
12 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 7m07
13 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 7m39
14 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 7m42
15 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 8m04
16 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 13m47
17 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 13m51
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 17m12

En revanche, du côté des pannes, c'est l'hécatombe pour les voitures. A croire que ce rallye est plus exigeant qu'il en l'air mais les voitures ont explosé comme des missiles d'Edoran sur tout ce qui bouge dans l'Archipel.

Pannes avant les réparations :

Niveau 2 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)

Niveau 1 :
Telt/Capac (CSH-AutoDuval)
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Morf/Sigron (Kra-Krassda)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft)
Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Lun 22 Juil 2019, 21:20


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Énormément de pannes était à déplorer à la suite de la 5ème spéciale et les navigateurs ont travaillé d'arrache pied pour remettre en état les véhicules et s'assurer de leur bonne condition avant la dernière spéciale de la seconde étape.

Les vainqueurs sont Telt/Capac, Zygmunt/Guillaume, Morf/Sigron, Bowser/De Vagne et Matzourakis/Marangos (à la plus grande joie du public). Aucard de Tous/Sellers arrivent à redescendre à une panne de niveau 1. Pour les autres, rien n'a fonctionné et ils devront parcourir les 18km d'asphalte, avec une ou deux pannes.

Pannes pour la 6ème spéciale
Niveau 2 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)

Niveau 1 :
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)

Les concurrents sont prêts et beaucoup s'attendent à souffrir !

Assas/Torpen à l'ouverture. Les lédons sont mal partis, la faute à une voiture très limite qui perturbe beaucoup le pilotage d'Assas. Cela ne l'empêche pas de se montrer très offensif, avec un pilotage parfois limite mais pas de catastrophes à l'arrivée, dans un temps d'11m47.

Eriksson/Gelés ont perdu de leur superbe. Les scanthélois s'accrochent aux places d'honneur mais perdent du temps. Eriksson n'arrive pas à avoir la moindre emprise sur l'apshalte skotinec et le débours de temps est très important. A aucun moment, ils ne sont dans le coup et finissent en 12m24, dans un temps médiocre.

Aucard de Tours/Sellers espèrent avoir retrouver une bonne fortune. Hélas, rapidement, Aucard de Tours perd le contrôle de son véhicule dans une manoeuvre limite. Et si la panne est évitée de justesse, les mézénes égarent une bonne vingtaine de secondes sur ce parcours facile ! Ils sont de plus ralentis par leur panne et rallient l'arrivée dans un temps correct de 10m41.

Gaertner/Kaestner ont perdu tout espoir de bien figurer mais les transocéaniens sont là pour apprendre. Ils retrouvent de l'allant dans cette spéciale en positionnant bien le véhicule dans les rares difficultés. Aucune erreur de navigation et la prise de risque est pleinement réussi. Un ensemble très solide mais ils viennent mourir à 4 secondes de la place de leader provisoire en 10m45 !

Caretti/Liane ont souffert lors de la spéciale précédente. Les francovares restent en piste, solidement dans les points mais elles se sont éloignées de la place de leader. Elles décident de rester sur un pilotage sage, mais sachant jouer sur sa pédale d'accélérateur. Caretti assure et Liane ne commet pas d'erreurs. Néanmoins, elles sont gênées par l'asphalte et ne terminent qu'en 11m35...à voir la résistance vis à vis des leaders actuels.

Langlette/Chartrin ont perdu bêtement du temps alors qu'elles pouvaient jouer la victoire dans la spéciale précédente. Encore favorisée par l'asphalte, les mézénes ne veulent pas reproduire cette erreur. Langlette décide d'attaquer la piste à fond mais oublie qu'elle a une panne ! Cette dernière la gêne beaucoup et Langlette fait une erreur de pilotage ! Des secondes sont perdues en chemin, ici ou là mais les mézénes réalisent un superbe chrono en 9m40 !

Zygmunt/Guillaume ont décidé de jouer tout doucement sur l'asphalte. Privilégiant la terre, l'équipage fantispano-pryan est très prudent. Peu à l'aise sur l'asphalte, ils concèdent un important retard dès le départ de la spéciale, qui ne fera que s'aggraver jusqu'au franchissement de la ligne en 11m47.

Langfeld/Krohn ont craqué après un bon départ et l'asphalte n'est guère leur surface de prédilection. L'équipage krasslandais est rapidement envoyé à la faute sur ce parcours et elles perdent une trentaine de secondes dans l'incident. Langfeld n'est pas rassurée et son pilotage s'en ressent. Les krasslandaises n'avancent absolument pas et se retrouvent reléguées dans les limbes du classement, loin dernières en 13m47.

Matzourakis/Marangos sont toujours encouragés par un public acquis à la cause des skotinecques. Toujours le petit rituel de salut au départ et on voit un visage concentré pour l'équipage. Il s'agit de ne pas concéder beaucoup de temps. Matzourakis veut pour autant marquer le coup et elle part assez vite. Mais elle perd vite du temps également. Arf, la Cyva privée n'a pas tenu le choc et c'est à nouveau une panne. Le public est attristé et les skotinecques luttent pour terminer dans un temps correct...ce qui n'est pas le cas en 12m14 !

Hammer/Hammer ont constaté que cette spéciale pouvait leur nuire. Leur peu d'avance peut rapidement disparaitre. Les frères francovares veulent pour autant profiter de la situation et ils s'élancent avec vitesse et entrain sur la piste. Les francovares gèrent les premiers kilomètres sans encombre malgré leur panne...MAIS HAMMER perd le contrôle de son véhicule...NON, il se rattrape de justesse, non sans mal...Les francovars ont perdu beaucoup de temps....Ils seront loin à l'arrivée et ils franchissent la ligne en 13m22, abandonnant la place de leader !

Telt/Capac partent prudemment. Les scanthélois veulent limiter la casse et attendre des jours meilleurs. Ils ne font pas de fautes mais manquent cruellement de vitesse pour avoir véritablement une emprise sur la spéciale. Telt reste solide et Capac ne fait de fautes de navigation pour un temps final d'11m35.

Svensberg/Itali sont dans la même optique que leur coéquipier. L'asphalte n'est pas leur verre d'aaqavit, il faut laisser passer le brouillard storaltien. Les scanthélois décident néanmoins d'attaquer un peu plus fort dans la deuxième partie du parcours, plus facile et à l'arrivée, ils achèvent le parcours en 11m56, limitant la casse !

Padpanic/Sapic ont bon espoir de profiter de la spéciale pour revenir sur le devant de la scène. Mais ralentis par leur panne, les skotinecs ont de grandes difficultés. Padpanic décide de "surpiloter" en forçant sa technique mais il ne trouve pas la bonne carburation et au contraire, pénalise son avancée. Les skotinecs égarent du temps un peu partout et déçus, ne terminent qu'en 10m45, récupérant néanmoins du temps sur les leaders.

Morton/De la Pochepercée....PUB !

Schmutziger/Irrweg ont retrouvé un peu de couleurs. Les krasslandais ont frôlé le podium de la spéciale précédente et comptent bien monter sur la boite. En confiance, Schmutziger démontre enfin qu'il reste un magnifique pilote. Les krasslandais enchainent les kilomètres sans commettre la moindre erreur et ils sont à la lutte avec les mézénes pour la première place provisoire....QU'ILS ARRACHENT POUR 2 SECONDES ! En 9m38 !

Morf/Sigron profitent également des spéciales asphaltées pour revenir dans le jeu. Et ils savent que leur Krassda et leur qualité de pilotage peuvent faire des merveilles dans cette spéciale. Ils partent donc pied au plancher. Sigron ,toujours direct dans ses ordres, exécute à la perfection ses instructions et Morf est dans un grand jour ! La Krassda répond présente et les krasslandais écrasent tous les chronos !!!! Ils franchissent la ligne en 7m44 !!! Ils repoussent leur plus proche concurrent à près de 2 minutes !

Bowser/De Vagne peuvent continuer sur leur lancée. Les transocéaniens ont un coup à jouer et peuvent confirmer mais pour cela, il faut éviter le yo-yo, pratique courante chez les concurrents transocéaniens. Malheureusement, Bowser ne trouve pas le bon équilibre sur cette spéciale et ils perdent rapidement du temps. Jamais véritablement dans le coup, sans être pour autant totalement à côté de la plaque, ils n'arrivent qu'en 10m45, en milieu de tableau.

Pouilus/Jacobs déboulent en pleine possession de leurs moyens. Les pryans savent que sans erreur, ils peuvent magnifiquement relancer leur rallye. Pouilus veut jouer avec le temps de Morf alors ils attaquent dès les premiers mètres de la spéciale. Les pryans sont parfaitement positionnés. Ils maitrisent l'asphalte et pour une fois, tout tourne en leur faveur. La Chanasia toussote néanmoins vers le 13ème km, signalant une panne...Mais pas assez pour ralentir les pryans qui vont à leur tour, exploser le chrono final ...DOUBLE POUR EUX, avec un magnifique 7m09 et surtout, plus de 6 minutes reprises sur les leaders !

Victoire pour Pouilus/Jacobs (PRY-Chanasia Benz), au dessus du lot aujourd'hui. Morf/Sigron (KRA-Krassda) réalisent tout de même une superbe opération au classement en étant les seuls à avoir rivaliser avec les pryans. Schmutziger/Irrweg (KRA-Cyva Racing) arrachent cette troisième place, pour leur plus grand bonheur.

Classement de la 6ème spéciale :
1 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
2 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 35s
3 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 2m29
4 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 2m31
5 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 2m42
6 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 3m26
7 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m32
8 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 3m36
9 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 3m36
10 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 4m26
11 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 4m26
12 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 4m38
13 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 4m38
14 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m47
15 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 5m05
16 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 5m15
17 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 6m13
18 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 6m38


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Le classement général voit de grands changements à l'issue de la seconde étape et de la 6ème spéciale ! Pouilus/Jabocs (Pry-Chanasia Benz) sont revenus comme une balle, remontant jusqu'à la seconde place, à 16 secondes des nouveaux leaders, les skotinecques Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) qui retrouvent leur siège de leader.

Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) basculent à la 3ème place et ont une meute derrière eux, menée par l'autre revenant, Morf/Sigron (Kra-Krassda). Sept équipages se tiennent en moins de 2 minutes pour la victoire finale ! Quel intense suspense !

La 8ème et dernière place dans les points est tenue par Telt/Capac (CSH-AutoDuval) mais ils sont menacés par Morton/De la Pochepercée (Pry-Oren) qui lorgnent sur leur premier point.
Tout n'est pas encore perdu pour les autres concurrents mais il ne reste plus que 3 spéciales pour revenir dans la partir des points !

Classement général après 6 spéciales :
1 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)
2 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 16s
3 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m01
4 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 1m13
5 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 1m34
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m39
7 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m51
8 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m45
9 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 3m51
10 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 4m58
11 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 5m01
12 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 5m06
13 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 5m21
14 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 6m01
15 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 8m33
16 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 12m05
17 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 13m13
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 16m39

Du côté des pannes, aucun équipage n'est au bord de l'abandon. Assas/Torpen sont les plus touchés et les autres n'ont qu'une panne de premier niveau. Le bivouac et les deux tentatives de réparation ne seront pas de trop, pour aider les équipages à réparer les véhicules et ainsi, s'assurer de rejoindre l'arrivée finale de ce rallye.

Pannes avant les réparations :
Niveau 2 :
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)

Niveau 1 :
Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft)
Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron)
Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)

TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Lun 22 Juil 2019, 21:21


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Les co-pilotes ont été mis à rude épreuve pendant cette pause mais mis à part deux équipages, on peut dire qu'ils ont réussi à remettre leur véhicule d'aplomb pour la dernière étape. C'est désormais officiel, tous les équipages verront l'arrivée de ce rallye.

Ainsi, à l'issue de ce bivouac, deux équipages seulement ont des pannes à déplorer. Chartrin n'a pas réussi à trouver la solution et Hammer pénalise son équipage pour la victoire finale ! Les francovars auront une panne à déplorer à l'entame de la dernière étape du rallye de Skotinos.

Niveau de panne pour la 7ème spéciale :
Niveau 1 :
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)

Langfeld/Krohn ouvrent la piste pour cette dernière étape. Les krasslandaises sont décrochées au général et ne peuvent plus rien espérer dans ce rallye, si ce n'est retrouver un soupçon de confiance pour le prochain rallye...au Krassland ! Une fois de plus, Langfeld est dépassée sur ce circuit et ne trouve jamais la bonne carburation. Elle commet une énième erreur de pilotage qui repousse la tentative krasslandaise aux abîmes, terminant en 11m58.

Hammer/Hammer ont perdu le leadership juste avant le break mais les francovars restent en piste pour la victoire finale, à condition de bien supporter cette dernière spéciale asphaltée. Les francovars sont encore à la peine mais ils ne paraissent pas gênés plus que cela par leur panne. Certes, ils perdent des secondes tout au long des kilomètres mais ils s'arrachent tant bien que mal et finissent en 10m26. A voir si cela sera suffisant.

Eriksson/Gelés ont également perdu tout espoir de bien figurer. Les scanthélois ont multiplié les fautes et à l'image de Langfeld/Krohn, n'arrivent pas à progresser. Tout comme elles, ils font à nouveau des erreurs, cette fois-ci, c'est Eriksson qui ne ménage pas sa monture et frôle la catastrophe à plusieurs occasions. Les scanthélois sont relégués loin au final, bon dernier, en 12m05.

Matzourakis/Marangos partent pour une fois tôt dans cette spéciale. Elles ont réussi à reprendre la tête de la course mais sont sous la pression des pryans. Encore de l'asphalte pour elles, et c'est compliqué. La foule les pousse, en masse au bord de la piste, mais les skotinecques souffrent énormément. Matzourakis ne fait pas d'erreurs pour autant mais elle éprouve trop de difficulté pour bien réussir, pas aidée par une nouvelle panne et elles ne franchissent la ligne qu'en 10m36....Une occasion en or pour les pryans de s'échapper !

Svensberg/Itali éprouvent aussi les pires difficultés sur asphalte. Dès le départ, les leaders du championnat sont punis par une grosse faute en sortie de virage et c'est la panne !!!! Svensberg est obligé de s'arrêter en sortie d'une localité pour évaluer les dégâts ! Ils repartent assez vite mais ils se retrouvent déjà derrière aux temps intermédiaire et malgré tous leurs efforts, les scanthélois sont lachés au classement, perdant une grosse minute sur leurs rivaux, en 11m48 !

Zygmunt/Guillaume ont décidé de faire du tourisme. L'équipage de la Principauté est bon dernier et n'a aucun espoir de quitter cette place. Zygmunt est furieux de cette situation, et il prend des risques encore fous pour cette spéciale ! Le véhicule ne tient pas le choc, nouvelle panne et le temps s'égrène en leur défaveur....Zygmunt refuse pour autant de finir, une fois de plus, derniers, alors il donne tout ce qu'il a pour finir en 12m04, une seconde devant Eriksson/Gelés !

Assas/Torpen repartent en meilleur état grâce à un solide travail de Torpen, officiellement la meilleure mécano de l'histoire du rallye au nombre de pannes qu'elle a réparées ! On le sait, Assas, avec un véhicule neuf, cela finit souvent dans les murs ou fossés mais pas cette fois ! Les lédons sont bien partis et Assas, si il prend des risques, apparait en maitrise de son sujet sur une majeure partie du parcours...jusqu'au dernier kilomètre, où en sortant de virage, on observe le véhicule en fumée des lédons qui terminent néanmoins en 9m28, en tête provisoire !

Telt/Capac ont bien reculé au classement et il s'agira maintenant de sauver ce qu'il est possible de sauver pour les scanthélois. Telt cherche à protéger son classement au championnat et part assez vite dans la spéciale, pas question de perdre trop de temps. Elle arrive à bien gérer son pilotage mais perd du temps sur les leaders provisoires...Elle s'accroche, bien aidée par Capac et ils arrivent à terminer sous la barre des 10 minutes, en 9m59, espérant ainsi se rapprocher au général !

Caretti/Liane ont encore un coup à jouer dans ce rallye. A 1m39 de la tête, la victoire est à porter de pilotage. Caretti continue sur sa stratégie au départ, en décidant d'attendre des portions favorables pour accélérer. Les francovares profitent de la terre pour prendre plus de risques...Cela leur permet de reprendre du temps. Elles sont un peu en retard sur Telt mais devancent tous les autres concurrents à l'arrivée, en terminant en 10m09, grappillant quelques secondes sur tout le monde !

Padpanic/Sapic ont également réussi à revenir dans le jeu. Les skotinecs, poussés par le public, espèrent bien confirmer dans cette spéciale. Padpanic décide de partir vite. Il espère vite creuser un écart important. Les premiers virages sont bien tenus et la Cyva privée répond bien au style de pilotage. Les skotinecs sont dans le coup ! La foule exulte ! Les passages délicats sont bien maitrisés, arf...une panne... et les voilà en bataille pour la place de leader provisoire qu'ils arrachent pour 2 secondes !!!! 9m26, les skotinecs reprennent du temps à beaucoup de monde et peuvent espérer la victoire !

Bowser/De Vagne sont les prochains à partir. L'équipage transocéanien doit réaliser une solide prestation pour conserver un espoir de points finaux. Alors Bowser a reçu l'instruction de partir vite et d'attaquer. Les transocéaniens sont à l'aise en ce début de cette spéciale. Ils progressent vite et De Vagne est parfait dans son copilotage. Bowser semble dans un grand jour et les transocéaniens écrasent la course !!! En tête, tout au long de la spéciale, ils s'arrachent et finissent en 8m44 !!! Loin devant les autres concurrents !

Aucard de Tours/Sellers n'ont pas réussi à trouver le bon rythme dans ce rallye et doivent déjà penser à la suite. Les mézénes ont toujours été à contretemps sur la piste skotinecque. Ils doivent se rassurer. Solide au départ, Aucard de Tours maitrise mieux son sujet avec un véhicule qui a retrouvé de la stabilité. La conduite est très bonne. Sellers ne fait aucune erreur et les mézénes arrivent enfin à bien combiner pour finir en 9m26, enfin, une bonne prestation !

Gaertner/Kaestner ont bien appris dans ce rallye. Il s'agit maintenant d'être plus constant. Les transocéaniens veulent à nouveau briller et pourquoi pas arracher une victoire. Gaertner suit la stratégie d'équipe, en se lançant en l'attaque dans cette spéciale. La Lovecraft a apparemment trouvé la bonne carburation car le véhicule semble bien équilibrée....NON, la panne ! Dommage, quelques secondes sont perdues mais cela n'enlève rien à la bonne prestation des transocéaniens puisqu'ils terminent en 9m24 !

Morton/De la Pochepercée sont à 6 secondes des points et à force d'avoir un pilotage ennuyeux, sans aucune prise de risque, les pryans sont aux portes des points ! Alors, ils ne changent rien. En résulte, comme toujours, une spéciale sans accroche et un temps moyen en 9m43, suffisant pour passer devant certains équipages !

Langlette/Chartrin ont une dernière spéciale pour briller. Les mézénes doivent frapper forts pour aller chercher une place d'honneur dans ce rallye. Mais elles ont une panne, attention à ne pas l'aggraver...Cependant, Langlette décide que c'est tout ou rien, alors elle s'élance vite dans les rues de la ville d'accueil. A peine ralentie par leur panne, l'équipage des Etats Fédérés se lancent dans une grande spéciale ! Elles vont vite mais restent derrière les transocéaniens...Mais enfin, elles arrivent à enchainer dans une spéciale et terminent dans un solide 9m14, leur permettant de reprendre du temps.

Schmutziger/Irrweg partent à présent. Les krasslandais doivent s'accrocher pour jouer encore quelque chose dans ce rallye. Pourtant dès le départ, c'est la panne pour la Cyva, de manière inexplicable puisque Schmutziger ne fait pas de fautes. Les secondes perdues apparaissent prendre de l'importance pour le classement final de la spéciale puisque les krasslandais sont à peine derrière les autres concurrents et malgré tous leurs efforts, ils ne peuvent finir sur le podium de la spéciale mais finissent néanmoins en 9m35.

Morf/Sigron sont revenus à la 4ème place et peuvent encore espérer mieux à condition de réussir cette spéciale. Les krasslandais passent à l'offensive dès que le drapeau s'abaisse. Morf est déchainé. L'asphalte est sa surface et le voilà dominé par un pryan ! Morf ne veut rien lâcher mais le voilà qui part à la faute !!!! Arf, cela ne va pas l'aider ! Morf est furax et repart de plus belle...Mais le mal est fait et les krasslandais ne récupéreront jamais leur retard. Ils terminent en 9m59...

Pouilus/Jacobs ont remonté tout le classement. Et les voilà proches de la place de leader. Il faut encore profiter de l'asphalte pour creuser un écart décisif. Mais Pouilus a du mal à gérer la pression. On l'a vu sur le rallye pryan. Les pryans partent plus prudemment. Progressivement, ils prennent de la vitesse et dans la première partie de la spéciale, arrivent néanmoins à repousser tous leurs adversaires ! Conscient de cette opportunité en or, Pouilus pousse sa chance jusqu'au bout et prend tous les risques !!! Jacobs est dans un excellent jour, le pilotage est très bon et les pryans s'envolent dans les temps intermédiaires !!!! Ils sont déjà en ligne de mire de l'arrivée ! Ils vont encore écraser la concurrence !!! Ils terminent en 8m16, troisième victoire consécutive et surtout, coup de massue en tête du rallye puisqu'ils viennent de repousser loin leurs adversaires !!!! QUELLE COURSE !!!

Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) s'assurent un triplé historique en écrasant la concurrence ! Deux autres équipages finissent sous la minute. A la seconde place, on retrouve Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) et troisième Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors).

Classement de la 7ème spéciale :
1 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
2 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 28s
3 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 58s
4 - Gaertner / Kaestner (UTO-Lovecraft) à 1m08
5 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 1m10
5 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m10
7 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 1m12
8 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 1m19
9 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 1m27
10 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 1m43
10 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 1m43
12 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 1m53
13 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 2m10
14 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 2m21
15 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 3m32
16 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 3m43
17 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 3m48
18 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 3m49


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Nous avons un nouveau leader !!! A l'issue des spéciales asphaltées, Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) s'emparent de la première place au classement général ! Les pryans ont un matelas de 2 minutes d'avance sur Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos), qu'il va falloir défendre lors des deux dernières spéciales ! Morf/Sigron (Kra-Krassda) passent à la 3ème place, pour quelques secondes devant l'autre équipage skotinec de Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos). Les skotinecs peuvent très bien avoir leurs deux équipages sur la boite !

Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) sont repoussés à la 5ème place mais n'ont que quelques secondes de retard sur les 3èmes. Caretti/Liane (Fra-Lagonda) restent à l'affut alors que les scanthélois ont grandement reculé ! Les leaders du championnat ne pointent plus qu'à la 7ème place, alors que Telt/Capac (CSH-AutoDuval) ne sont même plus dans les points !

Encore 13 équipages peuvent légitimement rapporter quelque chose de ce rallye de Skotinos. Mais seules 8 places rapportent des points...et une seule permet d'avoir le prix ultime : une victoire en rallye !

Et il faudra être fort pour déloger les nouveaux leaders pryans de leur place !

Classement général après 7 spéciales :
1 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
2 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 2m04
3 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 2m41
4 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 2m45
5 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 2m55
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 3m16
7 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 4m50
8 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 5m02
9 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 5m12
10 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 5m18
11 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 5m40
12 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 6m24
13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 6m55
14 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 8m34
15 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 11m59
16 - Gaertner / Kaestner (UTO-Lovecraft) à 12m57
17 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 14m09
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 20m11

Encore quelques pannes à déplorer pour les équipages mais rien de bien sérieux. Cependant, certains prétendants à la victoire finale ont une panne qu'il convient de réparer au plus vite pour ne pas être pénalisés à deux spéciales de la fin.

Pannes après la 7ème spéciale
Niveau 1 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft)
Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)

TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par TVP1 le Jeu 15 Aoû 2019, 20:16

Diplomatie Scanthéloise a écrit:Les co-pilotes se sont affairés pour réparer les véhicules à l'approche de l'avant dernière spéciale de ce rallye. Comme toujours, certains ont réussi et d'autres ont échoué.

Panne pour la 8ème spéciale :
Niveau 1 :

Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Zygmunt/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors)
Hammer/Hammer (Fra-Lagonda)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)

La 8ème spéciale permet de parcourir 25km dont 75% se font sur terre et possède une gros coefficient de difficulté, puisqu'il est de 4. De quoi rabattre les cartes en faveur des terriens par rapport à Pouilus/Jacobs qui ont surgi en tête de ce rallye ? Il faudra patienter jusqu'à la fin pour le savoir.

Eriksson/Gelés ouvrent le bal. Les scanthélois se sont égarés dans cette course et n'ont quasiment plus aucune chance de réussir leur rallye. Eriksson décide donc d'être agressif sur ce parcours et il est plutôt en réussite sur le début de parcours...même au milieu...mais Gelés fait une erreur de pilotage et la voiture va visiter des contrées égarées de la piste principale, perdant 1 minute et 30 secondes pour retrouver le chemin et finalement terminer dans un solide 13m45.

Zygmunt/Guillaume, eux, sont certains de finir dernier de ce rallye avec une stratégie à oublier. Zygmunt décide de l'appliquer jusqu'au bout, ce qui cause à nouveau la perte de son véhicule, avec une panne supplémentaire et des grosses frayeurs pour le public ! Assas en est jaloux ! Guillaume, complétement paniqué, fait également des fautes de pilotage et le résultat est catastrophique pour l'équipage, en achevant la spéciale en 22m44.

Langfeld/Krohn
se sont progressivement écroulées dans ce rallye après un bon départ. Les krasslandaises font partie des équipages n'ayant plus rien à jouer, si ce n'est se rassurer pour le prochain rallye au Krassland. Mais Langfeld est décidément dans une mauvaise période puisqu'elle n'arrive pas à controler son pilotage sur cette exigeante spéciale et les krasslandaises perdent un temps précieux qu'elles ne rattraperont jamais, finissant en 15m30, avec une nouvelle panne en prime.

Svensberg/Itali ont logiquement reculé au classement général et sont en danger de voir des concurrents revenir au classement général. Svensberg est décidé à tout donner et Itali est dans un excellent jour. Contrairement à leurs habitudes prudentes, les scanthélois donnent tout dans cette spéciale. Ils sont en total contrôle, malgré leur panne qui les ralentit à peine. Dominateurs jusqu'au bout, ils prennent la tête avec un excellent temps de 12m25, il faudra venir les chercher !!!!

Matzourakis/Marangos ont pu constater que cette spéciale pouvait leur permettre de revenir devant. Longtemps en tête de ce rallye, les skotinecques ont reculé. Poussées par le public, elles entament de la meilleure des manières cette spéciale, en évitant les pièges du début de parcours...MAIS Marangos commet une erreur de navigation !!! Envoyant la voiture perdre un temps monumental ! Les skotinecques sont perdues !!! les voilà, après presque 3 minutes abandonnées...Terrible....Elles s'arrachent jusqu'au bout et terminent en 15m07....

Hammer/Hammer
repartent après avoir reculé à la 5ème place du général. Les francovars ont néanmoins un coup à jouer sur cette spéciale..Ils maintiennent une stratégie assez offensive sur ce parcours....Un peu ballotés au départ, les francovares prennent confiance au fur et à mesure des kilomètres. Ils sont un peu en retard à l'intermédiaire mais ils semblent partis pour faire une grosse performance...Les voilà, solides jusqu'à l'arrivée, ils terminent en 12m42, parfaitement positionnés pour faire un rapproché au classement. Ils sont satisfaits à l'arrivée.

Caretti/Liane doivent aussi assurer. Elles ont vu leurs coéquipiers réussir une belle spéciale, à elles, d'en faire autant. Mais rapidement, Caretti est piégée par le parcours. Elle multiplie les petites erreurs de pilotage sur les premiers kilomètres du parcours...Elle parvient quelque peu à redresser la situation mais le mal est fait, et les francovares accusent le coup à l'arrivée, après avoir franchi la ligne en 15m14. Elles sont repoussées et doivent surement dire adieu à leur espoir de victoire finale.

Telt/Capac sont dans la même situation que Caretti/Liane, condamnés à réussir un parcours parfait pour espérer. Ils sont hors des points au début de ce parcours. Telt donne tout, accélérant dès le départ..et partant rapidement à la faute !!!! La pilote scanthéloise éprouve les pires difficultés dans cette spéciale et ne trouvent jamais le rythme. Capac la soutient bien et ils arrivent à repartir de l'avant, mais trop tard pour espérer quoi que ce soit, achevant la spéciale en 15m32, perdant également tout espoir.

Morf/Sigron ont réussi une magnifique remontée qu'il faut confirmer dans cette spéciale, difficile pour eux. Les krasslandais, spécialistes de l'asphalte, savent parfaitement qu'il faudra passer cette étape pour espérer à nouveau jouer les premiers rôles dans un rallye....Cependant, la course est une catastrophe pour eux. Sigron, probablement imbibé d'alcool, se trompe d'indications dès le 3ème km, entrainant Morf dans des pistes complétement abîmées...Morf perd alors le contrôle du véhicule et c'est une spéciale catastrophique pour les krasslandais qui voient leurs bénéfices des spéciales précédentes, et bien plus encore, s'envoler....Les voilà...En 21m50, ils viennent de saborder leur rallye....

Morton/De la Pocherpercée
maintiennent leur tactique de course. Sans aucune erreur, sans panne, sans saveur, ils enchainent les spéciales et font certainement arriver à leur fin d'inscrire quelques points au classement puisqu'ils sortent indemnes de cette spéciale en 14m14, devant leurs concurrents directs.

Schmutziger/Irrweg
se sont rassurés sur les dernières spéciales. Les krasslandais savent qu'ils peuvent jouer devant si la course est équilibrée et surtout, s'ils ne commettent pas de fautes. CE qui n'est pas le cas dans cette spéciale où Schmutziger part à la faute au 8ème km, subissant les virages serrés de la piste en terre...Les krasslandais égarent des précieuses secondes et finissent finalement cette course en queue de peloton, en 16m55.

Assas/Torpen partent à présent. Les lédons veulent en finir avec leur malchance même si ce rallye est raté pour eux. Assas joue offensif en espérant que la voiture tienne le choc, ce qui n'est évidemment pas le cas, parce que le scotch ne peut pas tout faire. Cependant, la vitesse n'est pas affectée et contrairement aux autres pilotes, les lédons ne font pas de fautes sur ce parcours, ce qui leur permet d'arriver en 12m49, à la 3ème place provisoire.

Padpanic/Sapic sont revenus dans la partie suite à des spéciales solides. Les skotinecs sont 4ème provisoires et ont vu leurs concurrents principaux souffrir. A eux de jouer, soutenu par un public venu en masse. Padpanic prend beaucoup de risques dès le départ. Il ne veut pas être distancés....Malgré certains virages assez compliqués, tout passe sans encombres pour les skotinecs, malgré leur panne...Ils vont faire partie des gagnants de cette spéciale à l'arrivée...Les voilà....13m05.... Le public exulte, parfait pour eux !!!!

Aucard de Tours/Sellers
ont encore quelques espoirs au départ de la course, bien qu'il faudra beaucoup d'erreurs de leurs concurrents pour marquer des points. Les mézénes espèrent surtout arriver à enchainer les performances. Mais malgré une stratégie ultra prudente, Aucard de Tours est en totale perdition sur le parcours. Il perd vite plus d'une minute en subissant la course et le reste n'est qu'illusion, avec une course achevée en 16m09.

Gaertner/Kaestner
sont repoussés loin au classement. Pour eux, il s'agit maintenant de continuer à apprendre le métier. Et cette spéciale leur apprendra surtout à ne pas faire d'erreurs. C'est simple, rien ne va pour les transocéaniens, avec des fautes de pilotage, de navigation et une nouvelle panne sur la Lovecraft...C'est un véritable calvaire pour eux mais ils parviennent néanmoins à éviter la dernière place en terminant en 20m30.

Langlette/Chartrin ont bénéficié des spéciales en asphalte pour rentrer dans les points. Maintenant, il faut se maintenir pour elles. Elles ont constaté qu'une spéciale sans erreurs leur permettrait probablement de passer quelques concurrents mais si Langlette fait une spéciale solide, Chartrin fait une erreur de navigation coutant une bonne minute aux mézénes. Elles arrivent cependant à limiter les dégâts en se positionnant en coeur de classement, arrivant en 15m21 et reprenant du temps sur leurs concurrents directs.

Bowser/De Vagne font partie de ceux, qui peuvent encore espérer retirer quelque chose de ce rallye. En actuelle 10ème position, il faut surtout éviter les erreurs dans cette exigeante spéciale....Bowser s'applique dès le départ à respecter cette stratégie et tout se passe pour le mieux. De Vagne est appliqué et la première partie de course est solide....NON !!! Bowser perd le contrôle de son véhicule dans un virage exigeant et dangereux et tout le bénéfice du début est perdu, plus encore !!! Les transocéaniens sont déçus à l'arrivée, terminant en 17m50....sans doute avec ce temps, une place dans les 8 premiers n'est plus atteignable !

Pouilus/Jacobs
!!! Les nouveaux leaders du classement ont 2 minute de marge sur leurs concurrents. Surtout que certains d'entre eux ont perdu du temps. Néanmoins, Padpanic/Sapic ont réussi une spéciale solide et il faudra surtout ne pas faire de fautes pour les pryans. Pouilus semble être en pleine forme, adaptant son pilotage sur la terre et accélérant sur les petites portions d'asphalte. Jacobs est ultra concentré et les pryans ne font pas la moindre erreur !!! Certes, ils perdent régulièrement du temps mais ils ne sont pas largués et devraient même assurer un superbe temps....Ils franchissent la ligne en 14m01 !!!! Ils restent en tête et sont désormais les ultras favoris pour remporter ce rallye !

Victoire pour Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) qui ont dompté cette spéciale et surtout font un beau rapproché au classement général !!! Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) prennent la deuxième place et restent en piste pour un podium final. Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) sont 3ème et montrent que certaines fois, ils restent dangereux !


Classement de la 8ème spéciale :
1 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
2 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 17s
3 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 24s
4 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 41s
5 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 1m01
6 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) à 1m36
7 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 1m50
8 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 2m42
9 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 2m49
10 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 2m56
11 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 3m05
12 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 3m08
13 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 3m45
14 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 4m31
15 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 5m26
16 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 8m05
17 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 9m25
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 10m20


Diplomatie Scanthéloise a écrit:Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz) restent solides leaders à l'issue de l'avant dernière avec encore 1m36 secondes d'avance sur leurs premiers concurrents, les francovars Hammer/Hammer sur Lagonda et un peu moins de 2 minutes sur Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) qui s'emparent de la 3ème place.

Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) chutent du podium juste avant l'arrivée, ce qui est quelque peu cruel et doivent affronter le retour de Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à juste 3 secondes d'eux...Voilà qui promet pour la lutte au classement général du championnat entre deux leaders !!!

Telt/Capac ont réussi à revenir dans les points mais restent les grands perdants de ce rallye pour le moment. Ils ont profité de la chute de Morf/Sigron (Kra-Krassda), hors des points, après leur performance ratée. Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) peuvent espérer retirer quelque chose de ce rallye et Eriksson/Gelés (CSH-Omicron) semblent aussi pouvoir espérer de la dernière spéciale.

Les autres concurrents apparaissent trop loin désormais pour la dernière spéciale. Pour eux, il s'agira de briller pour espérer une victoire de spéciale, qui pourrait sauver leur rallye !

En tout cas, le suspense reste entier, à tous les niveaux de la course et la dernière spéciale de ce rallye pourra avoir des incidences dans la course à la victoire, dans le rallye mais aussi au championnat du Micromonde !

Classement général après 8 spéciales :
1 - Pouilus/Jacobs (Pry-Chanasia Benz)
2 - Hammer/Hammer (Fra-Lagonda) à 1m36
3 - Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos) à 1m50
4 - Matzourakis/Marangos (Sko-Team Poiskos) à 3m11
5 - Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval) à 3m14
6 - Caretti/Liane (Fra-Lagonda) à 4m29
7 - Morton/De la pochepercée (Pry-Oren) à 5m16
8 - Telt/Capac (CSH-AutoDuval) à 6m43
9 - Langlette/Chartrin (Mez-Fantispa Motors) à 7m
10 - Eriksson/Geles (CSH-Omicron) à 7m59
11 - Aucard de Tours/Sellers (Mez-Omicron) à 9m04
12 - Bowser/De Vagne (UTO-Lovecraft) à 9m07
13 - Schmutziger/Irrweg (Kra-Cyva Racing) à 9m18
14 - Morf/Sigron (Kra-Krassda) à 10m30
15 - Assas/Torpen (LED-4*4 Corp) à 12m57
16 - Langfled/Krohn (Kra-Cyva Racing) à 13m28
17 - Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft) à 19m26
18 - Zygmunt1er/Guillaume (Fan/Pry-Fantispa Motors) à 28m55

On trouve à nouveau quelques pannes qui pourront avoir des effets sur la prochaine course si elles ne sont pas réparées, notamment pour Hammer/Hammer, Padpanic/Sapic et Svensberg/Itali.

Pannes avant les réparations
Niveau 2 :
Zygmunt/Guillaume (Fan-Pry-Fantispa Motors)

Niveau 1 :
Svensberg/Itali (CSH-AutoDuval)
Langfeld/Krohn (Kra-Cyva Racing)
Morf/Sigron (Kra-Krassda)
Hammer/Hammer (Fra/Lagonda)
Gaertner/Kaestner (UTO-Lovecraft)
Padpanic/Sapic (Sko-Team Poiskos)
Assas/Torpen (LED-4*4 Corp)
TVP1
TVP1

Messages : 317
Date d'inscription : 15/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Retransmission du Rallye de Skotinos 2019 Empty Re: Retransmission du Rallye de Skotinos 2019

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum