Crise diplomatique au sujet de la Grande Alliance

Aller en bas

Crise diplomatique au sujet de la Grande Alliance

Message par Marii le Dim 10 Fév 2019, 23:49

Loïc de Vagne a écrit:

Madame,

Nous sommes très inquiet d'apprendre votre entrée dans la grande alliance, il va de soit que cette décision ne peut être sans conséquences sur nos relations.

En conséquence je demande au ministre de porter le taux des droits de douane de 5% actuellement à 80%.

Nous considérons cet organisme, responsable de l'invasion illégale du bangana, comme dangereuse et liberticide. Il est fort regrettable de constater ce rapprochement entre votre pays et ce club d'apprenti dictateurs.

Bien à vous.








Votre Altesse Ducale,

J'ai appris par notre Ambassadrice Permanente en Union Ducale Trans-Océane votre vive réaction à la décision des Doyens de devenir observateur au sein de la Grande Alliance (statu en pièce jointe). Après les évènements au Bangana, nous pouvons comprendre cette position. Cependant, reconnaissant le gouvernement du Président Filicien Maloku et l'Assemblée Constituante, nous considérons ce conflit comme terminé. Nous vous rappelons que nous n'avons pas pris part aux hostilités et avons tout fait pour proposer des solutions via l'ONA. Néanmoins, les Doyens ont également déclenché l'Article 302 de notre Traité Commercial, portant les taxes douanières à 80 %. C'est effectivement fâcheux, croyez bien qu'ils ne s'y sont résignés à contre cœur.

Dans une démarche d’apaisement, les Doyens de la Ligue Eburnéenne Décanale vous proposent de négocier un nouveau Traité de Reconnaissance Mutuelle avec l'Union Ducale Trans-Océane :


Marii
Ambassadrice Principale de la Ligue Eburnéenne Décanale







TRAITÉ DE RECONNAISSANCE MUTUELLE ENTRE LA LIGUE ÉBURNÉENNE DÉCANALE ET L'UNION DUCALE TRANS-OCÉANE


Titre I - De la reconnaissance.

1.1. L'Union Ducale Trans-Océane reconnaît les frontières et la souveraineté de la Ligue Eburnéenne Décanale, comme celles d'une micronation virtuelle libre, partie intégrante du micromonde francophone.
1.2. La Ligue Eburnéenne Décanale reconnaît les frontières et la souveraineté de l'Union Ducale Trans-Océane comme celles d'une micronation virtuelle libre, partie intégrante du micromonde francophone.
1.3. Il est établi une Ambassade de l'Union Ducale Trans-Océane sur le territoire de la Ligue Eburnéenne Décanale.
1.4. Il est établi une Ambassade de la Ligue Eburnéenne Décanale sur le territoire de l'Union Ducale Trans-Océane.
1.5. Les Hautes Parties reconnaissent le droit à l'immunité de leurs ambassadeurs ainsi que la législation du pays dans lequel leur ambassade réside. Dans l'application du droit à l'immunité, les autorités des deux Nations s'engagent mutuellement à ce que la Justice puisse s'exercer dans le cas de délits ou de crimes commis par le personnel d'ambassade.

Titre II - Des engagements réciproques.


2.1. Les Hautes Parties contractantes proclament leur attachement commun à la stabilité. Chacune des Hautes Parties contractantes s'engage à ne pas déstabiliser le système politique et économique en vigueur chez la tierce partie.
2.2. Les Hautes Parties contractantes proclament la paix et l'amitié et s'engagent donc à exclure toute agression militaire entre elles.
2.3. Les hautes parties contractantes s’engagent à développer entre elles, dans les domaines où elles le jugeront utile, des coopérations basées sur le respect et la confiance réciproques. Elles favorisent l’amitié entre leurs peuples ainsi que la paix dans le Micromonde.
2.4. Les hautes parties contractantes s’engagent à assurer la sécurité des biens et des personnels diplomatiques et à mettre à leur disposition un bâtiment convenable.

Titre III - Du présent Traité.


3.1. Dès qu'une des Hautes Parties contractantes aura ratifié le présent Traité conformément à ses règles institutionnelles, elle le signifiera à l'autre partie.
3.2. Le présent Traité entrera en vigueur, et liera les Hautes Parties contractantes, à compter de sa ratification par les deux parties conformément à leurs règles institutionnelles respectives.
3.3. Si les Hautes-Parties souhaitent rompre ce traité, un préavis de 15 jours sera en vigueur.



Doyen Castor
Doyen Merlin
Doyen Calut


Statu d'observateur de la Grande Alliance:




Résolution de la Grande Alliance
Portant création du statut d'observateur




Le Haut-Comité de la Grande Alliance,


Vu la Charte de la Grande Alliance,


Convient des dispositions suivantes :


Art. I.


Il est crée le statut d'observateur au sein de la Grande Alliance.


Art. II.

Il est accordé à tout pays par un vote à la majorité simple des membres de la Grande Alliance. [/size]

Art. III.

Tout pays observateur peut participer à l'ensemble des institutions de l'Alliance en dehors de l'Etat-Major.
Le pays observateur ne dispose cependant pas de droit de vote.                                                        


Art. IV.

Toute nation souhaitant devenir membre de la Grande Alliance doit au préalable etre membre observateur pendant une durée de trois mois.                                                                                    
                           

Signé le 27 Janvier 2019 par les représentants des Etats-membres lors du IIe sommet de la Grande Alliance au Palais d'Hiver de Travnà au Kolozistan


Ekaterina Timochenko, Première Ministre du Royaume du Kolozistan
Charles IV de Traceau, Empereur du Saint-Empire d'Edoran
Lionel Ludonnier, quatrième gouverneur de la Monarchie de Francovie[/size]



Marii
Marii

Messages : 27
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise diplomatique au sujet de la Grande Alliance

Message par Charles Harmois Hier à 21:30

Ce fût la première ministre qui répondit à l'ambassade :



El: Milles excuses pour le retard...



Madame l'ambassadrice, il existe déjà un traité entre nos deux pays, il n'est donc nul besoin de changer celui-ci. Si toutefois le traité que vous avez signé ne vous convenait pas, il faudra alors le dénoncer.
Ce qui aura pour inévitable conséquence de rompre nos relations diplomatiques et économiques ainsi que la fermeture des ambassades.

Il vous faudra alors re-rencontrer le duc afin de renégocier un nouveau traité de reconnaissance et économique et il n'est alors pas certain que ceux-ci soient acceptés.

La situation actuelle découle de votre choix de rejoindre la grande alliance, organisation que nous considérons comme dangereuse pour la paix et le stabilité du micromonde. Ce choix est le votre, nous le regrettons, à partir de là nous appliquons les mesures que nous jugeons nécessaires et légitime.

Sachez également que nous interdisons désormais toute entrée dans nos eaux territoriale (alentours d'Armara et Syldàvie du sud) à vos sous marins et navires sans demande officielle de votre part. Toute violation de nos eaux territoriale sera alors considéré comme une attaque, et la réponse se fera en conséquence.  

Charles Harmois
Charles Harmois

Messages : 557
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 54
Localisation : Piréa [CDP]

Feuille de personnage
Points Psy:
1/1  (1/1)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum